Une erreur est survenue

Une erreur est survenue

Vous êtes ici : Recherches en cours / Chercheurs

Chercheurs : année académique 2014 - 2015

Découvrez nos différents projets de recherche 


  • Thomas BAUDOUX - Service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale

    Rôles de l'infiltrat inflammatoire interstitiel dans la néphropathie expérimentale aux acides aristolochiques

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat mi-temps

    A TERME, DE NOUVELLES PERSPECTIVES THERAPEUTIQUES CLINIQUES POURRAIENT PERMETTRE DE RALENTIR, VOIRE DE STOPPER LA PROGRESSION DES MALADIES RENALES

    L'enjeu de la recherche

    La néphropathie dite aux plantes chinoises provoque une insuffisance rénale terminale nécessitant le recours à la dialyse ou à la transplantation. La substance toxique responsable est l’acide aristolochique. Son injection chez l'animal permet de reproduire la maladie humaine et fournit un modèle utile à l’étude de l’atteinte rénale aiguë induite et de son évolution vers une fibrose cicatricielle et une perte de fonction de l’organe. L’étude approfondie de la phase aiguë de ce modèle chez l'animal m’a permis de démontrer la présence de nombreuses populations de globules blancs dans le tissu rénal, dont les sous-populations de lymphocytes T-CD4+ et T-CD8+. Afin d’étudier leurs rôles respectifs, je les ai ôtées une à une. Etonnamment, leur disparition a aggravé la maladie, suggérant un rôle protecteur inattendu de ces cellules. De plus, on observe l’augmentation d’une autre population de globules blancs, des macrophages, dont le rôle aggravant potentiel reste à démontrer.

    Mon projet

    Fort de ces données préliminaires, je poursuivrai mes travaux au laboratoire afin de préciser les mécanismes protecteurs ou non de certaines cellules impliquées précocement dans l’inflammation intra-rénale caractérisée dans ce modèle. A terme, ces résultats devraient ouvrir de nouvelles perspectives thérapeutiques cliniques permettant de ralentir, voire de stopper la progression des maladies rénales.

  • Farida BENHADOU - Service de dermatologie

    Le rôle de la neuropiline 1 dans un modèle murin de psoriasis et application potentielle dans la prise en charge thérapeutique du psoriasis chez l'homme

    Bourse Fondation Bernheim

    2ème mandat plein temps

    LE PSORIASIS EST UNE MALADIE CUTANEE CHRONIQUE QUI AFFECTE 3% DE LA POPULATION

    L'enjeu de la recherche

    Le psoriasis est une maladie cutanée chronique affectant 3% de la population. Le psoriasis se caractérise par la formation de plaques rougeâtres et squameuses localisées essentiellement au niveau du tronc, des membres supérieurs et inférieurs et du cuir chevelu. Les ongles peuvent également être touchés par la maladie. Les formes cutanées sévères et l’association à d’autres maladies inflammatoires (essentiellement articulaires et digestives) entraînent un impact important sur la qualité de vie des patients psoriasiques. Une atteinte familiale se retrouve dans 30 à 40% des cas. Bien que faisant encore et toujours l’objet de nombreuses études, les mécanismes à l’origine de la maladie restent méconnus.

    Mon projet

    J'aimerais étudier le rôle d'une molécule, le VEGF (vascular endothelial growth factor) impliquée dans la formation des vaisseaux sanguins et dans les processus inflammatoires. Plusieurs études scientifiques ont démontré l'implication de cette molécule dans la physiopathologie du psoriasis mais son rôle précis reste encore à déterminer. L’ensemble des résultats permettra de mieux caractériser les mécanismes moléculaires conduisant au psoriasis chez l’homme et éventuellement de trouver un nouvel axe thérapeutique pour traiter les patients atteints de cette maladie.

    Durant ma première année de recherche, les résultats préliminaires ont été encourageants et pointent le rôle primordial joué par le VEGF dans les mécanismes de formation du psoriasis et ce à différentes étapes.

    Au cours de ma seconde année de recherche, je souhaite continuer à caractériser plus en détails les mécanismes moléculaires par lesquels le VEGF régule la physiopathologie du psoriasis.

     

  • Isabelle ETIENNE - CONVENTION ANTOINE - Service de pneumologie

    Détection non-invasive du dysfonctionnement chronique du greffon pulmonaire : étude prospective longitudinale

    Bourse Convention Antoine

    Pour plus d'informations concernant ce projet de recherche, cliquez ICI.

  • Desislava GERMANOVA - Service de gastroentérologie chirurgicale

    Evaluation de l’influence de l’ischémie-reperfusion et de la régénération hépatique sur la croissance tumorale dans un modèle de métastases hépatiques chez la souris

    Bourse Entreprises Louis de Waele

    2ème mandat plein temps

    OPTIMALISATION DU TRAITEMENT CHIRURGICAL DES TUMEURS CANCEREUSES DU FOIE

    L'enjeu de la recherche

    Le foie est un site fréquent de tumeurs cancéreuses. La chirurgie occupe une place centrale dans le traitement de ces cancers. Lors des résections chirurgicales de tumeurs hépatiques, deux phénomènes sont observés : premièrement, une réaction inflammatoire aigüe, induite par l’ischémie hépatique et à l’origine de lésions tissulaires pouvant entraîner une insuffisance hépatique précoce et, deuxièmement, une phase de régénération du tissu hépatique permettant de restaurer la fonction et de limiter le risque d’insuffisance hépatique à long terme.

    Ces deux mécanismes peuvent également influencer le risque de récidive tumorale après l’intervention chirurgicale. En effet, les médiateurs cellulaires et moléculaires impliqués dans la phase inflammatoire précoce et dans la régénération hépatique peuvent stimuler la migration et la croissance de cellules cancéreuses. L'analyse de l'évolution tumorale chez des souris K/O pour l'hème oxygénase-1 dans différentes conditions chirurgicales devrait permettre d'étudier l'implication de la voie HO-1 dans ces phénomènes.

    Mon projet

    Pendant ma première année de recherche, nous avons établi un modèle chirurgical préclinique de MHCCR chez la souris ainsi que les conditions expérimentales d'ischémie et de résection hépatique. Le but de mon travail pendant la deuxième année sera d’analyser les effets des lésions ischémiques et de la régénération hépatiques sur la croissance tumorale dans notre modèle. Les relations entre l’ischémie, la régénération, la croissance de tumeurs hépatiques et les effets de la modulation de ces différents phénomènes seront étudiés dans des conditions transposables en clinique. Nous utiliserons la résonance magnétique, le PET CT et l'histologie. L’objectif sera d’évaluer de nouvelles approches thérapeutiques pouvant améliorer les résultats de cette chirurgie.

    Erasme Desislava Germanova 1415 from Fonds Erasme on Vimeo.

  • Antoine HERPAIN - Service des soins intensifs

    Administration de l’ivabradine pour réduire la tachycardie délétère dans le choc circulatoire.

    Bourse Bernard Darty

    1er mandat mi-temps

    L'IVRABRADINE, UN NOUVEAU MEDICAMENT CONTRECARRANT LA TACHYCARDIE, PERMETTRAIT D'AMELIORER LA SURVIE DES PATIENTS SOUFFRANT D'UN GRAVE PROBLEME CARDIAQUE AUX SOINS INTENSIFS

    L'enjeu de la recherche

    Les infarctus du myocarde étendus et les formes graves d'infection engendrent une chute sévère de la tension artérielle dénommée choc circulatoire, respectivement cardiogénique ou septique selon la cause.

    Malgré les progrès de la médecine (désobstruction rapide des artères coronaires, traitements antibiotiques, etc.), le taux de mortalité intra hospitalière est encore supérieur à 40% pour le choc cardiogénique et de quelques 50% pour le choc septique. Cette chute de tension artérielle provoque un réflexe nerveux, stimulant le cœur à se contracter plus fort et plus fréquemment, quitte à developer une tachycardie importante. Certains médicaments seront utilisés en réanimation avec le même effet de stimuler le coeur, entre autres en accélérant également son rythme.

    Un nombre croissant d'observations, lors de mes travaux précédents dans notre laboratoire, me font suspecter que la tachycardie dans le choc circulatoire, qu'elle soit réflexe ou induite par nos médicaments, devient délétère au-delà d'un certain seuil, en épuisant le coeur. L'ivabradine, un nouveau médicament ralentissant le cœur sans aucun effet secondaire significatif, pourrait dès lors représenter une solution pratique pour réduire la fréquence cardiaque trop élevée de ces patients, en la ramenant à un niveau idéal pour un fonctionnement optimal du cœur et de la circulation sanguine.

    Mon projet

    Mon travail consistera à tester rigoureusement au laboratoire ces hypothèses de choc cardiogénique et de choc septique, sur des modèles animaux, afin d'ensuite développer des études humaines, dans le but de pouvoir améliorer, grâce à l'ivabradine, la prise en charge cardiaque des patients aux soins intensifs.

  • Aglaia KYRILLI - Service d'endocrinologie

    Caractérisation de l'action mutagénique de l'H2O2 et de l'irridiation sur la thyroïde

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat plein temps

    ENVIRON 5% DES NODULES THYROIDIENS DE PLUS D'UN CENTIMETRE DE DIAMETRE SONT DES CANCERS

    L'enjeu de la recherche

    Les nodules thyroïdiens sont fréquents et peuvent être observés chez environs 50% des sujets âgés de plus de 50 ans. Environ 5% des nodules de plus d’un centimètre de diamètre sont des cancers. Le laboratoire d’endocrinologie a émis l’hypothèse que la grande fréquence des nodules et des cancers thyroïdiens était liée à une production importante dans la thyroïde d’eau oxygénée (H2O2) nécessaire à la synthèse des hormones thyroïdiennes. A l’heure actuelle, seule l’irradiation thérapeutique ou accidentelle (Tchernobyl) est un facteur de risque identifié de faire un cancer de la thyroïde.

    Mon projet

    Mon projet consistera à comparer les dégâts causés par l'eau oxygénée et l'irridation à l’ADN dans la thyroïde et d’autres types cellulaires. Il visera également à étudier les capacités de la cellule à réparer son ADN et à se défendre contre un excès d’eau oxygénée. Des modifications de la synthèse de certains ARN messagers (à partir desquels sont fabriquées nos protéines) ou des dérégulations dans la synthèse de certains micro-ARN (ARN capables de moduler l’activité de certains de nos gènes) pourraient être la première étape menant la cellule dans un processus de cancérisation. La dernière étape de mon projet sera d’utiliser des souris transgéniques synthétisant un excès d’eau oxygénée dans la thyroïde. Si ces souris développent plus de cancers thyroïdiens, nous aurons démontré que l’eau oxygénée est bien un facteur causal de ces cancers. Ceci ouvrirait la porte à de nouveaux traitements préventifs ou curatifs

  • Annick MASSART - Service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale

    Recherche des gènes impliqués dans la tolérance opérationnelle clinique en transplantation rénale par analyses de l'exome et de l'épigénome.

    Bourse Hemingway

    2ème mandat plein temps

    COMPRENDRE L'EXCEPTIONNELLE TOLERANCE A UN GREFFON RENAL

    L'enjeu de la recherche

    La transplantation d’organes nécessite l’usage de médicaments immunosuppresseurs afin d’éviter le rejet des greffons. Ces médicaments sont cependant pourvoyeurs de complications infectieuses, cardio-vasculaires ou cancéreuses, d’où l’intérêt évident de développer des stratégies pour limiter ou éviter leur usage. Lorsqu’un patient greffé rénal suspend son traitement immunosuppresseur, il en résulte, dans l’immense majorité des cas, une perte du greffon. Dans de très rares cas seulement, certains patients deviennent « tolérants ». Ils conservent alors une bonne fonction de leur greffon sans plus aucun médicament. La rareté exceptionnelle de ces patients nous permet de penser qu’ils pourraient être porteurs de mutations génétiques et/ou épigénétiques (modification chimique de l’ADN d’un gène) particulières, sans lesquelles la tolérance ne pourrait exister.

    Mon projet

    J'étudierai l’entièreté des gènes codants (exome complet) de 24 patients tolérants. Ces échantillons d’ADN sont récoltés via un vaste réseau européen de centres de transplantation rénale dont l'Hôpital Erasme est membre et fondateur. Par ailleurs, je rechercherai des modifications épigénétiques de leur ADN, lesquelles agissent comme des masques susceptibles de modifier l’expression des gènes dans le sens de la tolérance. J'espère ouvrir la voie vers la découverte de nouveaux médicaments susceptibles d’induire de la tolérance chez les transplantés rénaux.

    Au cours de cette première année de recherche, nos travaux nous ont confortés dans l'idée que le bagage génétique de chaque individu influait l'issue des transplantations rénales. Nous envisageons maintenant de collecter de nouveaux spécimens pour valider nos premières observations.

     

  • Gilles NAEIJE - Service de neurologie – neurorevalidation

    Caractérisation des réseaux neuronaux impliqués dans la négligence personnelle et l'extinction sensorielle

    Bourse Jean Manuel de Solages

    2ème mandat plein temps

    COMPRENDRE LES PROCESSUS QUI INTERVIENNENT DANS L'HEMI-NEGLIGENCE QUI HANDICAPE, PAR AN, 6 000 PATIENTS APRES UN AVC

    L'enjeu de la recherche

    Les accidents vasculaires cérébraux (AVC) sont la première cause de handicap en Belgique. Le cerveau comporte deux hémisphères. Le gauche contrôle la moitié droite du corps et le langage alors que le droit contrôle la moitié gauche du corps et la perception de l’environnement et de son propre corps. Les AVC touchant l’hémisphère droit se compliquent d’une négligence des éléments se situant dans l’hémispace gauche (hémi-négligence spatiale) et/ou d’une négligence de leur hémicorps gauche (hémi-négligence personnelle). Les patients avec une hémi-négligence personnelle ne se rendent pas compte que leur côté gauche est paralysé ou insensible. Par an, 6000 patients développeront en Belgique une négligence après un AVC. Les conséquences de celle-ci sont majeures car l’hémi-négligence, surtout personnelle, entraine une mauvaise récupération. Comprendre les mécanismes qui sous-tendent l’hémi-négligence est fondamental pour améliorer le devenir de ces patients.

    Mon projet

    Durant ma première année de recherche, nous avons développé un paradigme qui a permis d'établir chez les sujets sains qu'il existe une réponse hiérarchisée aux stimuli tactiles et que cette réponse reflète la congruence entre le stimulus appliqué au sujet et la sensation que le cerveau anticipe de manière probabiliste en fonction des stimuli antérieurs présentés.

    Nous avons également pu mettre en évidence que la partie inconsciente de ce traitement de l'information tactile survient dans une partie bien précise du cerveau, le cortex somatosensoriel secondaire.

    Au cours de cette nouvelle année, nous étudierons dans quelle mesure ce type de réponse est altérée chez les patients négligents et définirons plus précisément le rôle du cortex somatosensoriel secondaire dans ce phénomène.

  • Romy OUZIEL - Service de gastroentérologie médicale

    Impact de la carence en vitamines A et/ou D sur le pronostic des maladies alcooliques du foie : étude prospective.

    Bourse Sodexo

    1er mandat mi-temps

    LES PATIENTS SOUFFRANT DE MALADIES ALCOOLIQUES DU FOIE PRESENTENT DES CARENCES EN VITAMINES A ET D

    L'enjeu de la recherche

    Les maladies alcooliques du foie (MAF) représentent 3,8% de la mortalité mondiale. Malgré cela, les options thérapeutiques sont quasi inexistantes hormis l’abstinence et la transplantation. La malnutrition protéino-calorique, fréquente mais sous-diagnostiquée dans les MAF, est associée au développement de complications et au décès. La supplémentation, quant à elle, améliore le pronostic des patients. Nous avons récemment publié les résultats de nos études confirmant la carence en vitamines A et D chez les patients souffrant de MAF et montrant l’association des carences avec la sévérité de la maladie. Nos données in vitro sur des cellules de patients atteints de MAF montrent que la supplémentation en vitamines A ou D diminuent la production d’une molécule inflammatoire impliquée dans le développement des MAF, suggérant que les carences vitaminiques jouent un rôle dans le développement et l’évolution péjorative des MAF.

    Mon projet

    Dans ce projet, nous suivrons prospectivement des patients atteints de MAF afin d’identifier les carences en vitamines A et D comme facteurs pronostiques du développement de complications et de mortalité. Cette étude permettrait non seulement de mettre en évidence de nouveaux marqueurs de dénutrition afin d’améliorer l’évaluation nutritionnelle des patients cirrhotiques alcooliques pour lesquels il manque des outils fiables, d’identifier de nouveaux facteurs pronostiques dans les MAF, mais également de mettre en avant de nouvelles cibles thérapeutiques.

  • Elodie SELIS - Service d’Immunobiologie - hémobiologie - transfusion

    Caractérisation des lymphocytes T CD8+ spécifiques d’antigènes mycobactériens chez les patients infectés par Mycobacterium tuberculosis : biomarqueurs de protection ou de maladie ?

    Bourse Ilya Prigogine

    2ème mandat plein temps

    LE DEVELOPPEMENT DE NOUVEAUX VACCINS CONTRE LA TUBERCULOSE EST UN ENJEU MAJEUR DE SANTE PUBLIQUE

    L'enjeu de la recherche

    La tuberculose est un problème majeur de santé publique. Environ un tiers de la population mondiale est infecté par Mycobacterium tuberculosis, la bactérie responsable. Chaque année, on recense environ 9 millions de nouveaux cas de cette maladie qui tue une personne toutes les 20 secondes. Heureusement, la majorité des personnes infectées reste asymptomatique, leur système immunitaire leur permettant de contrôler l’infection et de la maintenir dans un état « dormant », appelé tuberculose latente. Le seul vaccin anti-tuberculeux disponible actuellement, le BCG, n’offre qu’une faible protection. Pour éliminer la tuberculose, objectif de l’OMS pour 2050, il faut développer de nouveaux vaccins. Mais pour évaluer l’efficacité de ces vaccins, il faut disposer de biomarqueurs de protection et de maladie que sont respectivement les réponses immunes des patients porteurs d’une tuberculose latente et des patients qui ont une tuberculose active.

    Mon projet

    Dans ce projet, je vais étudier ces réponses immunitaires chez l’homme et plus particulièrement celle des lymphocytes T CD8 qui sont des cellules importantes dans la défense de notre organisme, notamment grâce à des fonctions dites cytotoxiques qui leur permettent de tuer les cellules infectées mais également directement certains micro-organismes responsables de maladies.

    Ma première année de recherche a été consacrée au développement de techniques d'analyse fonctionnelle des lymphocytes T CD8 spécifiques d'antigènes mycobactériens. Après validation de celles-ci, les tests sélectionnés seront utilisés durant cette deuxième année afin de caractériser les réponses des lymphocytes T CD8 de différentes cohortes de patients. En comparant les réponses immunitaires de patients latents avec celles de patients malades, j’espère identifier des biomarqueurs utiles à l’évaluation de vaccins candidats.

  • Anne-Laure TREPANT - Service d’anatomie pathologique

    Investigation du rôle d'IGFIIR dans l'angiogenèse et plus particulièrement dans l'angiogenèse des glioblastomes.

    Bourse La Croix du Sud

    1er mandat plein temps

    LES GLIOBLASTOMES SONT DES TUMEURS CEREBRALES TRES AGRESSIVES CARACTERISEES PAR UNE EVOLUTION RAPIDEMENT FATALE

    L'enjeu de la recherche

    Les glioblastomes (GBM) sont des tumeurs cérébrales très agressives caractérisées par une évolution rapidement fatale. Une des grandes caractéristiques des GBM est leur importante vascularisation. La vascularisation est essentielle à la croissance de tous les cancers. Dans ce but, la tumeur est capable de former ses propres vaisseaux au cours d’un processus appelé « angiogenèse ». L’importante vascularisation des GBM a mené à l’utilisation de thérapies ciblées « anti-angiogenèse ». Ces thérapies ciblent la molécule considérée comme la plus importante dans l’angiogenèse : le vascular-endothelial growth factor (VEGF). Malheureusement, les patients développent des résistances à ces traitements. Une des hypothèses expliquant ces résistances est que d’autres molécules s’activeraient suite au blocage du VEGF pour endosser son rôle.

    Mon projet

    Au cours de mes précédents travaux s’appuyant sur les données de la littérature scientifique, j’ai observé que le récepteur de type 2 du système des insulin-like growth factor (nommé IGFIIR) semble jouer un rôle dans l’angiogenèse. Le but de ce projet de recherche sera de caractériser l’implication d’IGFIIR dans l’angiogenèse des glioblastomes. Au laboratoire, je développerai des modèles d’angiogenèse in vitro et j’étudierai le rôle d’IGFIIR sur ces modèles. J’analyserai également l’expression de ceux-ci dans les vaisseaux sur des échantillons de glioblastomes humains ayant récidivé après traitement.

  • Marc VANDER GHINST - Service d'O.R.L.

    Contribution de la magnétoencéphalographie à la compréhension de la physiopathologie des troubles auditifs centraux

    Bourse Banque Degroof

    1er mandat mi-temps

    MA RECHERCHE VISE A AMELIORER LA COMPREHENSION DE CERTAINES FORMES DE SURDITE

    L'enjeu de la recherche

    L’audition est le fruit d’un processus complexe impliquant les deux oreilles qui vont transmettre l’information au nerf auditif et au cerveau qui va analyser ces informations pour les rendre compréhensibles. Chez certains patients, la compréhension de la parole peut être rendue très difficile en présence d’un bruit ambiant. Cette situation, extrêmement fréquente chez les patients présentant une surdité, même légère, peut être également rencontrée chez des patients ayant une ouïe à priori normale. Ce problème est particulièrement fréquent dans la population active puisqu’il touche près de 4% des jeunes adultes. Les mécanismes qui expliquent ces déficits de compréhension dans le bruit sont encore peu connus.

    L’étude que je réalise est destinée à mieux comprendre les mécanismes qui permettent au cerveau de trier les informations sonores importantes comme la voix. Pour ce faire, j'utiliserai la magnétoencéphalographie, technique sophistiquée qui permet d’enregistrer l’activité du cerveau. L’avantage de cette technique, outre sa grande précision, est qu’elle est totalement indolore et inoffensive pour le patient.

    Durant mes deux premières années de recherche, j'ai ainsi pu détailler les mécanismes que le cerveau met en jeu pour extraire la voix du bruit ambiant et identifier la région du cerveau responsable de ces processus. Au cours de cette nouvelle année de recherche, j'étudierai plus particulièrement ces mécanismes chez les patients afin d'expliquer pourquoi certains d'entre eux souffrent de problèmes de compréhension dans le bruit et ainsi ouvrir des perspectives de traitement qui font actuellement défaut.

  • Axel VANROSSOMME - Service de radiologie

    Contribution à l’étude in-vivo du mouvement de la paroi des anévrysmes intracrâniens et de son rôle potentiel dans la prédiction de leur rupture.

    Bourse EXMAR

    2ème mandat plein temps

    OPTIMISER LE TRAITEMENT DES PATIENTS PORTEURS D'ANEVRYSMES INTRACEREBRAUX

    L'enjeu de la recherche

    Les anévrysmes intracrâniens sont fréquents (5% de la population) et leur rupture a une issue fatale dans 30 à 60% des cas, les survivants gardant le plus souvent un handicap. Les traitements chirurgicaux et endo-vasculaires présentent des risques et il y a peu d’indicateurs de rupture qui puissent faire proposer l’attitude – expectative ou non – la plus adéquate. L’étude du mouvement de la paroi des anévrysmes pourrait donner des informations utiles quant aux risques de rupture mais a été peu étudié chez l’homme.

    Mon projet

    Mon projet vise à tirer profit de l’angioscanner dynamique, examen non invasif et réalisable en routine clinique, pour étudier ce mouvement. Durant ma première année de recherche, j'ai tout d'abord fait une revue extensive de la littérature sur le sujet. Ensuite, j'ai déterminé le plus petit mouvement détectable au scanner et suis actuellement en train d'optimiser un protocole d'acquisition afin d'obtenir la meilleure qualité d'image tout en limitant au maximum la dose de rayonnement. J'ai également posé les bases d'une étude sur l'histologie à savoir la structure microscopique des anévrysmes en collaboration avec le service d'anatomie pathologique de l'Hôpital Erasme. Cette étude a pour but de mieux comprendre le rôle des plaquettes dans la formation et la progression des anévrysmes. Lors de cette seconde année de recherche, une fois le protocole d'acquisition terminé, j'essaierai de visualiser et de quantifier ce mouvement de paroi chez l'homme. Je poursuivrai également l'étude histologique et tenterai d'utiliser le scanner dynamique pour mieux comprendre les modifications de flux sanguin au sein de l'anévrysme, notamment après pose d'un stent. Ceci devrait idéalement permettre une plus grande "personnalisation" du choix du stent en fonction des caractéristiques de l'anévrysme et donc augmenter les chances de réussite du traitement.

  • Christophe VERBEURGT - Service d'O.R.L.

    La communication chimique dans l’espèce humaine : étude de l'expression des récepteurs olfactifs dans la muqueuse olfactive humaine et des effets hormonaux liés à leur stimulation

    Bourse ASCO

    1er mandat mi-temps

    LES HUMAINS COMMUNIQUENT-ILS PAR L'ODORAT ?

    L'enjeu de la recherche

    La communication chimique chez l'humain est un domaine encore peu connu et donc peu exploité par rapport à d’autres modalités sensorielles comme la vision ou l’audition. Elle est perçue notamment par la muqueuse olfactive qui se situe dans la partie supérieure du nez et qui contient potentiellement 400 récepteurs qui vont reconnaître spécifiquement certaines molécules odorantes ou inodores. A côté de leur rôle dans la perception des odeurs, certaines molécules pourraient jouer un rôle de phéromones et déclencher des effets hormonaux ou comportementaux.

    Mon projet

    Ma première année de recherche m'a permis de déterminer le répertoire des récepteurs olfactifs chez l'humain. Au cours de cette seconde année de recherche, je tenterai de de démontrer que la stimulation de certains de ces récepteurs, suite à l’exposition à des molécules bien précises chez des sujets sains, peut déclencher des réponses hormonales. Mes travaux devraient permettre de mettre en évidence l’existence et l’importance d’une communication chimique chez l’humain. Ils devraient ouvrir de nouvelles perspectives thérapeutiques, plus particulièrement dans la pathologie endocrinienne et dans les troubles comportementaux.

  • Chloé WYNDHAM-THOMAS - Service de médecine interne générale

    Détection de l’infection par Mycobacterium tuberculosis chez les patients infectés par le VIH

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat mi-temps

    EN 2011, LA TUBERCULOSE A ETE RESPONSABLE DE 430 000 DECES A TRAVERS LE MONDE CHEZ LES SUJETS INFECTES PAR LE VIH

    L'enjeu de la recherche

    Le risque de développer une tuberculose est 20 fois supérieur chez les sujets infectés par le VIH (Virus de l’Immunodéficience Humaine). Chez ces sujets, la tuberculose a été responsable, en 2011, de 430.000 décès à travers le monde. Pour lutter contre ce fléau, l’organisation mondiale de la santé recommande que tout patient infecté par le VIH soit dépisté et éventuellement traité pour la tuberculose latente, stade précoce de la maladie précédant l’apparition de symptômes. Cependant, ces recommandations sont peu suivies.

    Mon projet

    L’objectif principal de mon projet est d’améliorer ce dépistage. Au cours de mes premiers mandats au Fonds Erasme, j’ai pu étudier l’apport d’un nouveau test nommé nHBHA-IGRA pour le dépistage de la tuberculose latente chez les patients VIH+. Pour compléter cette recherche, je souhaite réaliser une enquête par questionnaire sur l’instauration ou non du dépistage de la tuberculose latente dans les centres de traitement du VIH belges. J’espère identifier les barrières existantes au dépistage et essayer de conscientiser les praticiens à les surmonter. Je souhaite également investiguer si la tuberculose latente joue un rôle dans le maintien de l’état inflammatoire retrouvé chez les patients VIH+ sous traitement. Un état inflammatoire persistant est responsable du développement précoce de maladies telles que les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose ou la démence. L’implication de la tuberculose latente serait donc un argument clair en faveur du dépistage.