Une erreur est survenue

Une erreur est survenue

Vous êtes ici : Recherches en cours / Chercheurs

Chercheurs : année académique 2018 - 2019

Découvrez les projets de nos chercheurs passionnés et passionnants.


  • Angela ACHEAMPONG - Service de cardiologie

    L'infarctus du myocarde

    Bourse Xénophilia

    2ème mandat plein temps

    Effect of hyperoxia during early stage of reperfusion after ST elevation myocardial infarction : biochemical and cellular assessment of reperfusion injury

    La maladie cardiovasculaire est la première cause de mortalité au monde, majoritairement attribuable à des infarctus du myocarde consécutifs à l’obstruction d’artères coronaires. Le traitement de l’infarctus consiste à réouvrir le plus rapidement possible l’artère coronaire bouchée, afin d’éviter la progression de la mort des cellules cardiaques.

    Néanmoins, l’ischémie de reperfusion est une réponse tissulaire paradoxale faisant suite à la désobstruction de l’artère et contribue à l’étendue de l’infarctus. Une étude a démontré qu’administrer de l’oxygène pendant la désobstruction d’une artère coronaire augmente la taille d’infarctus par rapport à une désocclusion en présence d’une quantité normale d’oxygène, sans en expliquer les mécanismes.

    A ce jour, les études réalisées ne correspondent pas à la réalité clinique des patients qui font un infarctus qui présentent habituellement de nombreux facteurs de risque cardiovasculaires tels que l’obésité et l’hypertension artérielle.

    Nous souhaitons étudier la reperfusion hyperoxique afin de comprendre les mécanismes biochimiques, cellulaires et physiopathologiques observés dans une étude précédente. Une meilleure compréhension de ces mécanismes peut générer de nouvelles possibilités thérapeutiques.

  • Emmanuelle ALALUF - Service de médecine interne générale

    L'immunité du cancer

    Bourse Christiane et Claude Parvais

    1er mandat mi-temps

    Implication de l'hème oxygénase-1 myéloïde dans l'échappement à la réponse immunitaire antitumorale, développement d'un modèle préclinique

    Le cancer figure parmi les principales causes de morbidité et de mortalité dans le monde et continue à se développer à un rythme alarmant. L’immunothérapie, qui consiste à mobiliser les défenses de notre système immunitaire pour détruire nos propres cellules cancéreuses a beaucoup progressé ces dernières années.

    Malgré le fait que cette thérapie soit très prometteuse car elle est spécifique et peu toxique, les traitements restent malheureusement encore insuffisants actuellement pour un grand nombre de patients. En effet, les cellules tumorales parviennent tout de même à échapper à la surveillance immunitaire, menant à la progression et à la dissémination du cancer et enfin, au décès.

    Les cellules myéloïdes suppressives (MDSC) sont néfastes dans un contexte tumoral qui ont montré un rôle clé dans la suppression de la réponse immunitaire antitumorale, aidant ainsi les cellules cancéreuses à se développer.

    Mes recherches ont montré que l'enzyme hème oxygénase-1 (HO-1) joue un rôle clé dans la survie et la fonction immunosuppressive de ces MDSC. Ainsi, en bloquant cette enzyme HO-1 au niveau des MDSC, j'ai montré que la progression du cancer ralentit et ce grâce à une amélioration des défenses immunitaires dirigées spécifiquement contre la tumeur.

    Je cherche maintenant à comprendre de manière plus approfondie les mécanismes moléculaires sous-jacents afin de cibler les molécules précises impliquées afin d'améliorer les thérapies actuelles.

  • Filippo ANNONI - Service des soins intensifs

    Le choc cardiogénique

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat plein temps

    Role of lactate enriched solution on brain physiology and metabolism and the impact on hemodynamics in a swine model of cardiac arrest

    Mon projet de recherche consiste à étudier les effets de l’administration de solutions riches en lactate sur le métabolisme cérébral au cours et après arrêt cardiaque, une pathologie qui représente un grand problème de santé, tant pour l’individu que pour la société.

    Pendant la réanimation et la phase qui la suit, on assiste à une altération du métabolisme cellulaire secondaire à l’incapacité de ces cellules à utiliser les substrats énergétiques comme le glucose en absence d’oxygène. Le cerveau peut alors utiliser des substrats «alternatifs» comme le lactate. Les effets sur le cerveau de l’administration de solutions contenant différentes quantités de lactate sont encore peu connus bien que certaines études suggèrent un effet positif en terme de réduction des lésions cérébrales.

    Etudier les effets de l'administration de différentes solutions sur le métabolisme cérébral pourrait permettre d’améliorer le pronostic, notamment neurologique, de patients récupérant d’un arrêt cardiaque.

    Au laboratoire, j'étudierai les effets de l’administration de solutions riches en lactate. Mes résultats, s'ils s’avèrent positifs, pourraient conduire à une étude clinique des patients victimes d'un arrêt cardiaque dans l’espoir de diminuer leurs séquelles neurologiques importantes.

  • Laure BASTIDE - Service de neurologie – neurorevalidation

    La sclérose en plaques

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    2ème mandat plein temps

    Proteomic profiling for novel biomarkers of risk of conversion to multiple sclerosis and of disease severity

    La sclérose en plaques est la maladie neuro-inflammatoire la plus fréquente et est la deuxième cause de handicap chez les adultes jeunes. La forme récurrente-rémittente de la maladie débute par un premier épisode de déficit neurologique qui ne peut pas toujours être formellement identifié comme une première manifestation de la maladie. Certains patients ne présentent qu’un seul épisode, appelé syndrôme clinique isolé, tandis que d’autres évoluent vers une sclérose en plaques et développent un handicap.

    Mon projet vise à identifier des biomarqueurs du risque d’évolution vers la maladie pour permettre une prise en charge thérapeutique précoce. Après validation et optimisation de la méthode, nous recruterons des patients se présentant dans notre service de Neurologie avec un premier épisode compatible avec la maladie et analyserons, qualitativement et quantitativement par spectrométrie de masse le profil protéique, leur liquide céphalo-rachidien.

    Nous étudierons l’association entre les protéines identifiées d’une part, et le risque de développer la maladie ainsi que son évolutivité d’autre part, afin d’identifier des biomarqueurs de risque potentiels.

  • Concetta CATALANO - Service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    A better characterization of anti-HLA antibodies in kidney transplanted patients through the systems serology approach

    La greffe rénale demeure le traitement de choix de l’insuffisance rénale terminale améliorant la qualité de vie et réduisant la mortalité. Cependant, moins de 50 % des greffons subsistent après dix ans en raison du rejet induit par les anticorps dirigés contre le transplant (DSA). Les études les ont associés à un pronostic nettement défavorable.

    A l’échelon individuel, les outils disponibles ne permettent pas encore de parfaitement prédire la toxicité ou l’innocuité d’un DSA. En effet, des titres élevés d’anticorps chez certains patients ne s’accompagnent pas de rejet, démontrant la nécessité d’une approche de type médecine personnalisée.

    D'autres données ont démontré que la nature des résidus sucrés présents sur les anticorps peut influencer leur indolence ou leur agressivité. Dans le présent projet, j'étudierai une nouvelle approche qui est la composition des résidus sucrés exprimés sur les anticorps dirigés spécifiquement contre le greffon. Je comparerai ces données à d’autres tests déjà connus. Ainsi, des anticorps avérés comme agressifs seront comparés à d’autres considéré « innocents » selon les données cliniques.

    Mon objectif est de mieux comprendre les mécanismes de rejet de greffe et de  prédire un meilleur appariement des reins chez des patients immunisés. Pour la réalisation de ce projet je collaborerai avec l’Institut d’Immunologie Médicale, le Laboratoire HLA de l’Hôpital Erasme et l’Université D’Harvard.

  • Martin CHAUMONT - Service de cardiologie

    Les effets secondaires de la cigarette électronique

    Bourse Dédale

    1er mandat mi-temps

    Reversibility of nicotine free vaping effects on lungs in regular electronic cigarettes users : a randomized crossover trial

    La cigarette électronique est de plus en plus populaire. Ces deux dernières années, grâce au soutien du Fonds Erasme, j'ai mené des recherches approfondies sur l’impact cardiovasculaire et pulmonaire des cigarettes électroniques de dernières générations. Les résultats obtenus sont très interpellants. En effet, il semble que, dans certaines conditions d’utilisations, la cigarette électronique présente une toxicité pulmonaire non négligeable et est inoffensive au niveau de la fonction cardiovasculaire.

    L’aérosol généré par la cigarette électronique vient se déposer très profondément dans le poumon. Ce dépôt pourrait perturber la physiologie fine du poumon avec pour conséquence une altération partielle de ses fonctions.

    La suite de mon projet consiste à comprendre les mécanismes précis qui sous-tendent la toxicité pulmonaire mise en évidence après exposition à la cigarette électronique. La première étape de l’étude permettra de confirmer, sous différentes conditions expérimentales, l’impact pulmonaire de la cigarette électronique chez différents types d’usagers.

    Dans un second temps, je procéderai à des expériences en laboratoire pour mieux comprendre les interactions de la cigarette électronique avec les éléments constitutifs du poumon. Ces résultats pourraient permettre de cibler les patients pouvant bénéficier de cette alternative à la cigarette classique mais également ceux qui devraient l’éviter.

  • Julian CHERON - Service de neurologie – neurorevalidation

    La dépendance aux drogues

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Implication du gène Maged1 dans les processus moteurs et la dépendance aux drogues

    Mon projet de recherche a pour but d’approfondir nos connaissances sur le rôle du gène Maged1 dans la dépendance aux drogues. Aujourd'hui, nous ne comprenons le rôle de ce gène que très partiellement. Pourtant, celui-ci est remarquablement exprimé dans le système nerveux.

    Ces dernières années, notre laboratoire s’est attelé à dévoiler ses secrets. Ainsi, différents troubles du comportement ont été objectivés sur des animaux transgéniques où ce gène était rendu silencieux. Ces animaux transgéniques sont moins actifs, ils sont moins agiles dans une roue, mais surtout, ils restent indifférents aux opioïdes ou aux psychostimulants (tels que la cocaïne), et ce même après plusieurs jours d’injections de ces drogues. En fait, ils ne deviennent plus dépendants aux drogues.

    En inactivant Maged1 dans des régions cérébrales particulières, nous pourrons déterminer quels sont les centres du cerveau spécifiquement impliqués dans ce phénotype d’insensibilité aux drogues.

    Le but de mes recherches est de distinguer les aires cérébrales impliquées dans ce phénotype d’insensibilité aux drogues et d’élucider de nouveaux mécanismes physiopathologiques où interagit notre gène d’intérêt. De nouveaux gènes et protéines pourront probablement être identifiés. Ils pourraient être des cibles pharmacologiques et permettraient d’envisager de nouvelles thérapeutiques dans le domaine de la désensibilisation aux drogues.

  • Laura CHOMETTE - Service de cardiologie

    L'hypertension pulmonaire

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat plein temps

    Heritable Pulmonary Hypertension: molecular insights through genetics and induced pluripotent stem cells

    L’hypertension artérielle pulmonaire est une maladie orpheline qui affecte la circulation pulmonaire et entraîne une insuffisance cardiaque droite. Elle nécessite un recours à la transplantation pulmonaire dans les formes extrêmes. Cette maladie est associée à une mortalité élevée en dépit des traitements disponibles. Dans la moitié des cas, elle peut se présenter sous forme de cas isolés (dis idiopathiques) ou familiaux. Environ 10% des patients présentent une forme héréditaire offrant un modèle unique pour en étudier les mécanismes moléculaires.

    Un rôle central est attribué à la voie de signalisation « Bone Morphogenetic Protein », dont le récepteur 2 est muté chez 70 % des patients présentant une forme héréditaire. Néanmoins, peu de patients porteurs d’une mutation développent la maladie, suggérant l’intervention d’autres mécanismes. La compréhension de ces mécanismes associés est une étape clé pour améliorer la prise en charge des patients et permettre le développement de nouveaux traitements.

    Le but de mon projet est d’étudier le rôle de gènes modulateurs dans l’hypertension artérielle pulmonaire en comparant, au niveau génomique, des patients malades et des porteurs sains d’une même famille. J'espère également identifier de nouveaux gènes et de nouveaux mécanismes moléculaires pour cette maladie. Enfin, je développerai un modèle cellulaire à partir de cellules souches pluripotentes induites permettant potentiellement de développer de nouvelles approches thérapeutiques.

  • Margherita CONDORELLI - Service de gynécologie-obstétrique

    La préservation de la fertilité suite à un cancer du sein

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Impact of assisted reproduction technologies and new therapeutics regimen on fertility and oncological outcomes in young breast cancer patients

    Tous les ans, près de 150 000 femmes sont atteintes d‘un cancer du sein avant 40 ans. La plupart de ces patientes devront affronter une lourde chimiothérapie qui aura un effet toxique sur leurs ovaires et une diminution de leur fertilité. De plus, elles risquent de subir un traitement antihormonal pendant quelques années qui retardera leur projet de grossesse avec, pour conséquence, une diminution de leur fertilité à cause de leur âge avancé.

    Par ailleurs, il a été démontré que la grossesse n’augmente pas le risque de récidive d’un cancer du sein et que ces patientes souhaitent, de par leur âge, avoir des enfants. Vu le risque accru d’infertilité, elles seront amenées à consulter pour demander une aide à la procréation. Nous avons malheureusement très peu de connaissances sur le risque de récidive de ces patientes suite à un traitement de fertilité.

    Mon projet est d'étudier quel est l’impact des traitements de fertilité chez ces jeunes femmes en reprenant tous les cas répertoriés dans les centres de fertilité belges entre 2006 et 2016 et en les comparant à une population de base n’ayant pas bénéficié des traitements hormonaux.

    De plus, j'évaluerai la toxicité, au niveau ovarien, de nouveaux traitements anticancéreux mis en place pour la population ayant une mutation génétique prédisposant au cancer du sein (BRCA).

  • Tim COOLEN - Service de radiologie

    L'audition

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Integrative electrophysiological and hemodynamic investigation of the neural substrates of human verbal language

    Le langage verbal joue un rôle fondamental pour les interactions sociales et la cognition. La localisation et l'épargne des aires cérébrales impliquées dans cette fonction sont primordiales chez les patients neurochirurgicaux afin d'éviter d’induire des troubles langagiers, sources de handicap majeur.

    Grâce à des techniques d'imagerie fonctionnelle cérébrale comme l'imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) et la magnétoencéphalographie (MEG), il est maintenant possible de cartographier le réseau langagier de façon non invasive. Cependant, ces techniques montrent souvent des discordances parfois importantes dans les régions cérébrales impliquées dans la fonction langagière.

    Mon projet de recherche vise à mieux comprendre les mécanismes neuronaux qui sous-tendent ces discordances en étudiant le fonctionnement cérébral dans des tâches langagières mais également à l’état de repos. E

    n tant que neuroradiologue de formation, je souhaite apporter grâce à ce projet une meilleure connaissance du fonctionnement cérébral permettant l’émergence du language chez l’homme ainsi qu’à permettre l’établissement d’une cartographie intégrée et complète du langage chez des patients candidats à une neurochirurgie à l'Hôpital Erasme.

  • Elena COSTA - Service de gynécologie-obstétrique

    Le diabète pendant la grossesse

    Bourse Entreprises Louis de Waele

    2ème mandat mi-temps

    Is the International Association of Diabetes in Pregnancy Study Group screening more accurate than the two-step strategy in the detection of diabetes or glucose intolerance in postpartum ?

    Le diabète gestationnel est une élévation du taux de sucre dans le sang décelée pour la première fois pendant la grossesse. Un des principaux risques, en l’absence de traitement, est une difficulté à l’accouchement liée à un surpoids du bébé. Il est également associé à des complications à plus long terme tant pour la maman que pour le bébé. Les femmes ayant présenté un diabète gestationnel sont plus à risque de développer un diabète permanent dans les années qui suivent. Leurs bébés sont plus souvent sujets à l’obésité et/ou au diabète durant leur croissance.

    Mon projet a pour but d’évaluer deux stratégies de dépistage du diabète gestationnel afin d’éviter un surdiagnostic et une méthode de dépistage lourde et coûteuse. Mon but principal est d’évaluer la meilleure stratégie pour prédire quelles femmes seront atteintes d’un diabète persistant. Je vais aussi recueillir des échantillons biologiques des mamans et des bébés et tenter de décrire la différence au niveau moléculaire entre le métabolisme des mamans et de leur enfant en présence et en l’absence d’un diabète gestationnel.

    J’espère pouvoir établir les critères optimaux pour le diagnostic du diabète gestationnel en Belgique et jeter les bases de futures études sur les origines biologiques de la maladie .

  • Julien COUSSEMENT - Service de microbiologie

    La transplantation rénale

    Bourse Jean Manuel de Solages

    2ème mandat plein temps

    Usage du séquençage du génome complet pour la caractérisation des souches d’Escherichia coli responsables de pyélonéphrite aigue après transplantation rénale

    La greffe de rein est une des applications les plus remarquables des progrès médicaux effectués au cours des dernières décennies. Par contre, l’administration de médicaments anti-rejets visant à diminuer l’immunité augmente fréquemment les infections après la transplantation. Parmi elles, l’infection du rein transplanté par une bactérie nommée « pyélonéphrite du greffon » peut causer une altération de la fonction du rein, une dissémination sanguine de la bactérie voire le décès du patient.

    Mon objectif est d’étudier le génome des bactéries Escherichia coli responsables de pyélonéphrite après greffe rénale. Je souhaite identifier des gènes dits « de virulence » qui favoriseraient la survenue de la pyélonéphrite. Je souhaite analyser ces bactéries grâce au « next-generation sequencing », un outil émergent permettant de séquencer le génome complet d’une bactérie.

    Mes résultats pourraient être directement utiles pour la prise en charge des patients. Tout d’abord, nous pourrions analyser en routine les bactéries retrouvées dans les urines des patients transplantés afin d’évaluer si leur génome est virulent ou non. Ceci permettrait de décider si un traitement antibiotique est nécessaire.

    Ensuite, mon travail pourrait permettre d’identifier des cibles thérapeutiques pour des traitements comme les molécules anti-adhésion, les vaccins, visant à prévenir la pyélonéphrite du greffon dans le futur.

  • Anneline CREMER - Service de gastroentérologie médicale

    Les cancers colorectaux

    Bourse Sodexo

    1er mandat mi-temps

    Profilage génomique des cancers colorectaux associés aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

    Le cancer du colon est un des cancers les plus fréquents en Belgique avec 8000 nouveaux patients diagnostiqués et 3000 décès chaque année. Les patients atteints d'une maladie inflammatoire chronique de l’intestin (MICI) ont un risque majoré de développer un cancer du colon par rapport à la population générale. Ce risque est étroitement lié à la sévérité de la maladie, c’est-à-dire au degré d’inflammation du colon.

    Les lésions précancéreuses/cancéreuses comprennent des cellules présentant un aspect anormal (modification de forme, de taille ou d’organisation) ainsi que des cellules inflammatoires. L’inflammation est présente à chaque fois qu’un tissu subit une agression. Elle peut favoriser le développement du cancer, notamment en endommageant l’ADN des cellules, ou agir contre la tumeur.

    Mon objectif est de caractériser les lésions précancéreuses/cancéreuses du colon par l’identification et la quantification des cellules inflammatoires chargées d’éliminer les cellules cancéreuses, ainsi que par l’identification des anomalies génétiques au sein des lésions précancéreuses/cancéreuses du colon.

    L’enjeu est, à terme, la découverte de nouveaux facteurs pronostiques dans le but d’identifier les patients à risque de développer un cancer du colon et de sélectionner ceux qui pourraient bénéficier d’un traitement ciblé et/ou plus agressif. Ce projet pourrait mener à l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques pour les MICI et les cancers du colon associés.

  • Benjamin DE BECKER - Service de cardiologie

    Les artères

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Etude des effets différentiels de l’acide urique et de la Xanthine Oxydoréductase sur la fonction endothéliale

    Les maladies cardiovasculaires restent la première cause de mortalité mondiale avec 31 % de la mortalité mondiale totale. Une perturbation de l’équilibre endothélial est à la base des phénomènes menant à l’athérosclérose. Ce déséquilibre est notamment du à une diminution de la biodisponibilité de l’oxyde nitrique suite à une majoration du stress oxydatif.

    Différentes voies métaboliques sont impliquées dans la genèse du stress oxydatif et de la dysfonction endothéliale, dont la voie de la xanthine oxydoréductase et de l’acide urique.

    Le but de mon travail est d’en déterminer les mécanismes précis. Chez des sujets masculins normo-uricémiques et hyperuricémiques, je ferai varier les taux d’acide urique et contrôlerai l’activité de la xanthine oxydoréductase à l’aide d’une perfusion d’acide urique ou d’uricase, une enzyme qui dégrade l’acide urique en allantoïne, et d’un inhibiteur sélectif de la xanthine oxydoréductase.

    Ensuite, j’étudierai d’une part, le stress oxydatif par dosage de ses différents marqueurs et d’autre part, la fonction endothéliale à l’aide de la technique du laser doppler imager, technique bien connue du laboratoire de cardiologie de l’hôpital Erasme. Les résultats de ce projet permettront de cibler avec plus de précisions les acteurs de la dysfonction endothéliale.

  • Isabelle DEMEESTERE - Service de gynécologie-obstétrique

    La préservation de la fertilité suite à un cancer du sein

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme


    L’axe de recherche principal du Laboratoire de Recherche en Reproduction humaine est orienté vers le développement de nouvelles approches afin de préserver la fertilité de jeunes patientes atteintes de cancer. Si les progrès en oncologie ont permis de considérablement augmenter la survie à long terme de ces jeunes patientes, les traitements souvent lourds peuvent avoir un impact important sur leur qualité de vie future, dont le risque d’infertilité. La possibilité de fonder une famille est une préoccupation majeure de ces patientes.

    Depuis quelques années, le laboratoire a développé une expertise dans ce domaine et a permis d’obtenir une des premières grossesses au monde après transplantation de tissu ovarien congelé avant les traitements oncologiques. Cette technique ne peut cependant pas être proposée à toutes les patientes. Nous avons donc récemment exploré d’autres approches tels que la culture de follicules in vitro à partir de tissu ovarien ou la protection pharmacologique des ovaires pendant le traitement.

    Ces travaux en cours ont déjà obtenu plusieurs prix prestigieux cette année (Prix du meilleur poster au Congrès de la Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Endocrinologie-ESHRE-à Barcelone, Young Investigator Award de « Foundation for Reproductive Medicine » aux Etats-Unis).

    Nous nous sommes intéressés également à la problématique des patientes atteintes de cancer du sein, et particulièrement lors de mutation génétique BRCA engendrant un risque oncologique supplémentaire. Ce projet a déjà fait l’objet de deux thèses de doctorat en 2018 et une troisième va démarrer en octobre.

    Le Fonds Erasme représente un acteur essentiel de ces recherches grâce au financement de doctorants et au soutien des chercheurs FNRS.

  • Maria-Pia DI CAMPLI - Service de chirurgie thoracique

    La transplantation pulmonaire

    Bourse Antoine

    Understanding the role of epithelial-mesenchymal transition in transplant-related obliterative airways disease

    La transplantation pulmonaire représente l’option thérapeutique de choix pour les patients souffrant d’insuffisance respiratoire terminale. Environ 20 patients sont transplantés chaque année à l'Hôpital Erasme et 4000 de par le monde.

    Malgré de nombreux progrès, le rejet chronique du greffon représente le principal obstacle à la survie à long terme de ces patients. Ce phénomène très fréquent atteint plus de la moitié des patients cinq ans après la transplantation et est très délétère puisque seul un patient sur quatre survit jusqu'à 10 ans après la transplantation.

    La maladie est principalement caractérisée par une fibrose des petites voies aériennes qui altère de manière irréversible la fonction du greffon. Aucun traitement n’existe à l’heure actuelle.

    Le but de mon projet est d’étudier un phénomène incriminé dans le rejet chronique : la transition épithéliale-mésenchymateuse. Les poumons transplantés subissent diverses agressions qui pourraient forcer les cellules de l’épithélium respiratoire à perdre leurs propriétés pour acquérir des caractéristiques pro-fibrosantes nocives. L’impact réel de la transition épithéliale-mésenchymateuse après transplantation reste encore à définir, de même que les mécanismes physiopathologiques sous-jacents.

    En caractérisant ces mécanismes, mon travail pourrait mener à l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques permettant d’améliorer la survie des patients transplantés pulmonaires.

  • Denis FRANCHIMONT - Service de gastroentérologie médicale

    La sévérité des maladies inflammatoires chroniques de l'intestin

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Projet GEOCODE - Etude des variations génétiques régulant l’expression de gènes régulateurs impliquée dans la réponse immunitaire chez des sujets sains : contribution à l’étude de la génétique de la sévérité des MICI

    Comprendre les bases génétiques sous tendant les variations inter-individuelles de la réponse immunitaire est essentiel pour rechercher les déterminants de la sévérité des maladies inflammatoires chroniques de l’intestin (MICI). Deux tiers des patients porteurs d’une MICI développent une maladie sévère caractérisée par des rechutes fréquentes, par la nécessité d’hospitalisations et de chirurgies répétées, et dès lors par une qualité de vie médiocre.

    Le projet Geocode se déclinera en deux parties. La première partie aura pour but de mieux comprendre les bases génétiques sous tendant la réponse immunitaire chez des individus en bonne santé (sans problème immunitaire). La deuxième partie aura pour but d’étudier si les variations génétiques préalablement trouvées peuvent être des marqueurs de sévérité chez des sujets ayant un système immunitaire dysfonctionnel comme c’est le cas chez les patients atteints de MICI.

    Le principal objectif de cette étude est donc d’identifier les variations génétiques régulant l’amplitude de la réponse immunitaire grâce à différentes conditions de stimulation de whole blood au sein d’une large cohorte de sujets sains. Nous pourrons ainsi caractériser les gènes exprimés au travers des différentes conditions de stimulation.

    Ensuite, nous identifierons les variations génétiques associées à ces gènes, appelés les locus quantitatifs d’expression (eQTLs), qui influencent le niveau d’expression des gènes. Enfin, nous étudierons l’impact de ces eQTLs dans des sous-groupes de patients porteurs d’une MICI sévère (ou au contraire très peu sévère).

    L’identification de ces marqueurs génétiques pourrait ainsi aider à décoder l’architecture génétique déterminant la sévérité de la maladie et autoriserait une sélection précoce des patients nécessitant des thérapies ciblées tout en évitant de sur-traiter les patients ayant de marqueurs de non sévérité.

  • Serge GOLDMAN - CONVENTION LES VOIES DU SAVOIR - Service de médecine nucléaire

    Investigation en magnétoencéphalographie du fonctionnement cérébral humain et de ses altérations dans les maladies du système nerveux

    Bourse

    Pour plus d'informations au sujet de cette convention, cliquez ICI.

  • Alia HADEFI - Service de gastroentérologie médicale

    Les maladies non-alcooliques du foie

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat plein temps

    Impact of duodenal mucosal rESurfacInG in patients with NASH : a potential therapeutic target (DESIGN)

    La maladie non-alcoolique du foie affecte près de 25% de la population et se caractérise par l’accumulation de graisse au niveau du foie. Certains individus affectés sont susceptibles de développer une forme avancée dite stéato-hépatite non alcoolique ou « non-alcoholic steatohepatitis » (NASH) qui peut évoluer vers la cirrhose et le cancer du foie.

    Les facteurs de risque principaux de la NASH sont l’obésité et le diabète, la résistance à l’insuline y joue un rôle pivot. L’insulino-résistance constitue donc une cible thérapeutique particulièrement intéressante sachant qu’il n’existe aucun traitement validé dans cette pathologie excepté la perte de poids qui reste difficile à atteindre pour de nombreux patients.

    Il a été démontré que la partie proximale de l’intestin, le duodénum, joue un rôle important dans la sensibilité à l’insuline. Dans ce contexte, une technique endoscopique innovante a récemment été développée : le resurfaçage de la muqueuse duodénale consistant à remodeler la muqueuse afin d'entraîner son renouvellement.

    Une étude récente réalisée chez des patients diabétiques a mis en évidence une amélioration de l’insulino-résistance et des tests hépatiques suggérant un impact possible sur la NASH. Mon projet consiste à évaluer l’efficacité de cette intervention chez ces patients. Je m’attacherai également à rechercher et comprendre les mécanismes potentiels impliqués dans l’amélioration de l’insulinorésistance et des lésions hépatiques.

  • Sophie HENRARD - Service de médecine interne générale

    Le cerveau et le VIH

    Bourse Charles-Albert Frère

    2ème mandat mi-temps

    Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) peut entraîner des atteintes neurocognitives appelées « HAND », c'est-à-dire HIV-associated neurocognitive disorders, malgré la prise d’antirétroviraux. Le HAND représente un problème de santé majeur chez ces patients et altère fortement leur qualité de vie. Malgré sa fréquence, sa physiopathologie et ses méthodes d’évaluation restent à définir.

    Mon projet de recherche vise à tester l’hypothèse selon laquelle l’agression initiale du système neveux central par le VIH entraînerait des dépôts progressifs d’une protéine appelée TAU. Comme dans les maladies neurodégénératives, telles que la maladie d’Alzheimer, cette accumulation de protéine TAU altèrerait la connectivité cérébrale et provoquerait les troubles cognitifs du HAND.

    Je comparerai deux populations d’hommes âgés de moins de 60 ans, les uns séropositifs et les autres séronégatifs en leur proposant une évaluation neurocognitive basée sur un test neuropsychologique. J'utiliserai également des techniques de neurophysiologie comme la magnétoencéphalographie et la tomographie à émission de positons pour rechercher des associations entre les troubles cognitifs, le dépôt de protéine TAU et les altérations de la connectivité cérébrale.

    Cette approche devrait permettre de démontrer le mécanisme physiopathologique du HAND, de développer de nouveaux outils diagnostiques et de tester d’éventuelles nouvelles thérapies.

  • Nicolas ISTACES - Service de microbiologie

    L'immunité

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Contrôle transcriptionnel des cellules TCD8 innées

    Les lymphocytes TCD8 sont des cellules du système immunitaire jouant un rôle clé dans la défense de l’organisme contre les microbes ainsi que les cellules cancéreuses. Lors d’une infection ou d’une vaccination, ces cellules se multiplient rapidement. Après cette phase d’activation, leur nombre va fortement diminuer. Les lymphocytes TCD8 qui subsistent sont appelés "cellules mémoires" et persisteront toute la vie. Ces cellules ont des propriétés particulières qui leur permettront de protéger efficacement l’organisme lors d’une exposition ultérieure au même agent infectieux.

    Mes travaux au sein du laboratoire visent à définir les mécanismes moléculaires par lesquels les lymphocytes TCD8 acquièrent cette mémoire immunitaire. J'ai pu observer que l'augmentation de l'expression de la protéine éomésodermine au sein des lymphocytes TCD8 favorise leur différenciation en cellules mémoires.

    J'explore actuellement les mécanismes par lesquels cette protéine est capable d'induire des fonctions mémoires dans ces cellules. Une meilleure compréhension de ces processus est capitale pour le développement de vaccins efficaces contre certaines maladies telles que le SIDA ou la tuberculose, voire contre certains cancers.

  • Caroline LA - Service de néphrologie, dialyse et transplantation rénale

    Le microbiote

    Bourse Hemingway

    1er mandat plein temps

    Etude du rôle de la flore microbienne dans la genèse de maladies inflammatoires systémiques

    Dans le corps humain, le microbiote intestinal est une entité à part entière constituée de 1 à 3 kg de bactéries vivant en harmonie avec son hôte. Il est essentiel pour le fonctionnement normal du système immunitaire mais pourrait promouvoir une inflammation locale et systémique quand il est perturbé.

    Les maladies inflammatoires d’origine immunitaires, très prévalentes dans les pays industrialisés, sont un groupe hétérogène de maladies qui partagent néanmoins des mécanismes pathogéniques communs. Elles incluent des maladies aussi variées que les maladies inflammatoires de l’intestin, la polyarthrite rhumatoïde, les spondylarthrites et le lupus érythémateux disséminé. Leurs causes restent floues mais résultent probablement d’interactions complexes entre facteurs génétiques et environnementaux.

    Une rupture d’équilibre entre le microbiote et la barrière intestinale pourrait induire les processus inflammatoires menant au tableau systémique de maladies inflammatoires telles que les spondylarthrites. Mon projet consiste à mieux comprendre le rôle de l’environnement et la réponse des organes en contact avec le microbiote afin d'améliorer les symptômes de cette maladie en modulant le microbiote. Ceci pourrait aboutir à de nouvelles thérapies pour ces maladies inflammatoires chroniques et invalidante.

  • Ludovica LAURETTA - Service de cardiologie

    L'ataxie de Friedreich

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    2ème mandat mi-temps

    Predisposition to Friedreich cardiomyopathy : deciphering the preclinical phase through imaging and identification of genetic susceptibility markers

    L’ataxie de Friedreich est une maladie héréditaire qui se caractérise par une réduction progressive de l’équilibre et par la perte d’une partie des capacités motrices et sensitives. Cette maladie atteint plusieurs organes, dont le système nerveux et le cœur, et commence à se manifester dès l’enfance. Il s’agit de la forme la plus fréquente d’ataxie héréditaire en Europe. L’espérance de vie des patients atteints est réduite principalement suite aux complications cardiaques. Bien que de nombreuses molécules soient en développement, il n’y a pas de traitement disponible à ce jour.

    Alors que l’atteinte neurologique est actuellement bien caractérisée, la cardiomyopathie associée à l’ataxie de Friedreich reste mal comprise. En particulier, les données actuelles ne permettent pas d’identifier précocement quel patient développera une atteinte cardiaque, et quel en sera le degré de sévérité.

    Le but de mon projet est de stratifier le risque de développer une atteinte cardiaque pour les patients souffrant de la maladie de Friedreich. J'utiliserai de nouvelles techniques d’imagerie cardiaque et identifierai des marqueurs génétiques pour essayer d’identifier précocement les patients qui pourront bénéficier d’une thérapie ciblée. En tant que centre coordinateur du registre européen des malades de l’Ataxie de Friedreich, l’Hôpital Erasme est un lieu de choix pour réaliser ce type de recherche.

  • Aurore LE - Service de dermatologie

    Le psoriasis

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    The role of skin dysbiosis in the development of psoriasis

    Le psoriasis est une maladie inflammatoire chronique de la peau très fréquente. Chez une proportion significative des patients, cette pathologie se manifeste également par des lésions articulaires. Des études récentes ont démontré le rôle prédisposant de nombreux gènes impliqués dans la réponse immunitaire.

    Ces observations ont permis le développement de nouveaux agents thérapeutiques ciblant ces médiateurs immuns. Malgré ces avancées, les facteurs environnementaux qui entraînent le développement de ces lésions cutanées et le lien avec les atteintes articulaires restent mal compris.

    Mon projet au sein du laboratoire vise à étudier le rôle des signaux libérés par la flore microbienne qui colonise la peau. J’étudierai les interactions entre cette flore, les cellules de la peau et les cellules immunitaires afin de définir les phénomènes qui mènent à l’inflammation locale et qui entraînent l’atteinte articulaire. Une meilleure compréhension de ces processus pourrait aider à définir de nouvelles approches thérapeutiques pour les patients souffrant de psoriasis ou d’arthrite psoriasique.

  • Marie LE MOINE - Service de médecine interne générale

    Les mécanismes transcriptionnels et épigénétiques de la différentiation des lymphocytes t CD8

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Les lymphocytes T cytotoxiques jouent un rôle central dans les réponses immunitaires. Ils reconnaissent et détruisent les cellules infectées et permettent l’élimination des cellules tumorales. Lors d’une première infection, les lymphocytes se divisent et acquièrent leurs fonctions effectrices. Ce processus nécessite plusieurs jours. Après cette phase d’expansion et de contraction, une petite fraction de ces cellules subsiste dans l’organisme lui permettant de réagir plus vite et de manière plus efficace lors d’un nouveau contact.

    Cependant, lors d’infection persistente ou de cancer, ces processus peuvent être perturbés, ce qui mène à un épuisement de la réponse immunitaire. Il est dès lors fondamental de comprendre les mécanismes en jeu afin de pouvoir améliorer les stratégies vaccinales, par exemple dans le contexte du SIDA, ainsi que les approches d’immunothérapie anti-tumorale.

    Au laboratoire, j'étudierai les bases moléculaires qui définissent l’état fonctionnel des lymphocytes T cytotoxiques, que ce soit dans des modèles infectieux ou tumoraux. En particulier, j’explorerai le rôle de certains régulateurs épigénétiques, c’est-à-dire qui modifient l’organisation du génome sans en changer son contenu.

    J'espère ainsi mieux comprendre les mécanismes sous-jacents et identifier des cibles potentielles pour améliorer la prévention ou le traitement de ces maladies.

  • Laetitia LEBRUN - Service d’anatomie pathologique

    Les tumeurs de la moëlle épinière

    Bourse Ilya Prigogine

    1er mandat plein temps

    Caractérisation morphologique et moléculaire des astrocytomes intramédullaires

    Les astrocytomes intramédullaires, tumeurs rares de la moëlle épinière, représentent 2 à 4 % des tumeurs cérébrales. La chirurgie est le seul traitement actuellement reconnu mais comporte d’importants risques opératoires.

    Récemment, des mutations au niveau du génome tumoral ont été retrouvées spécifiquement dans certaines tumeurs du cerveau et sont étudiées en tant que cibles thérapeutiques. Cependant, peu de données existent concernant les tumeurs intramédullaires.

    Dans le but de pouvoir offrir de nouvelles stratégies thérapeutiques, la compréhension fondamentale de ces tumeurs est indispensable. Mon projet consiste à caractériser spécifiquement des tumeurs localisées dans la moëlle épinière en étudiant leur profil génomique et en l'intégrant à leur évolution clinique.

    Au laboratoire; j’utiliserai des techniques de détection de protéines spécifiques appelées « biomarqueurs » et d’anomalies moléculaires par des techniques d’hybridation fluorescente In situ, des réactions en chaîne par polymérase et des techniques de séquençage génomique à haut débit seront étudiées dans le but de corréler ces mutations aux données cliniques et ensuite d’identifier de nouvelles mutations spécifiques.

  • Valentina LOLLI - Service de médecine nucléaire

    Les tumeurs cérébrales

    Bourse Eros

    2ème mandat plein temps

    Insights into the pathophysiology of neurovascular uncoupling in patients with brain tumors

    L’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf) est la technique de neuroimagerie la plus utilisée pour le planning pré-opératoire de patients présentant une tumeur cérébrale. L'IRMf permet de cartographier de manière non-invasive les régions du cerveau impliquées dans le langage ou le mouvement. Le neurochirurgien utilise ces informations pour réduire les risques associés à son geste chirurgical.

    L'IRMf se base sur la détection des variations locales de flux sanguin associée aux changements d'activité des neurones induits par les tâches que le patient doit exécuter lors de l'IRMf comme par exemple, bouger les doigts ou lire un texte.

    Cette technique donne des renseignements indirects sur l'activité neuronale ce qui représente malheureusement son principal point faible. En effet, bien que très utiles, les résultats d'IRMf peuvent être difficiles à interpréter chez des patients avec tumeurs cérébrales car ces lésions peuvent altérer, selon des mécanismes complexes encore mal connus, les processus physiologiques liant le flux sanguin à l'activité neuronale, c'est-à-dire le couplage neurovasculaire.

    Ce projet de recherche vise, à travers l'utilisation de l'IRM et de la tomographie par émission de positrons, à mieux comprendre les mécanismes physiopathologiques responsables des altérations du couplage neurovasculaire associées aux tumeurs cérébrales. Il aura des implications directes sur la prise en charge des patients neurochirurgicaux à l'Hôpital Erasme.

  • Maria LYTRIVI - Service d'endocrinologie

    Le diabète

    Bourse Xénophilia

    2ème mandat mi-temps

    Investigation des mécanismes de lipotoxicité dans les cellules bêta pancréatiques

    Le diabète est un des plus grands problèmes de santé publique, touchant 8% de la population et causant 5 millions de morts par an de par le monde. Le diabète de type 2 en est la forme la plus courante. Il résulte de la défaillance des cellules β pancréatiques produisant l’insuline.

    Les traitements disponibles à ce jour traitent l’excès de glucose mais ils n’arrivent pas à prévenir ni freiner la maladie. Un facteur crucial contribuant au diabète de type 2 est l’exposition chronique à des concentrations élevées d’acides gras libres, liée à l’obésité et au régime de type occidental. Cette exposition diminue la sécrétion d’insuline et induit la mort des cellules β.

    Ma recherche vise à élucider les mécanismes par lesquels l’excès d’acides gras libres favorise la défaillance des cellules β. Dans la première partie de mon projet, l’étude de l’ensemble des gènes et protéines modifiées par le palmitate, l’acide gras saturé le plus abondant, a permis de mieux caractériser ces mécanismes.

    Je vais à présent étudier les effets distincts de différentes formes de graisse alimentaire sur le métabolisme du glucose et les cellules β. L’enjeu est de mieux comprendre la réponse aux acides gras ce qui pourrait mener à l’identification des nouvelles cibles thérapeutiques pour la protection des cellules β.

  • Isabelle MASSAT - Service de psychiatrie

    Le fonctionnement cérébral des troubles neurodéveloppementaux fréquents dans l'enfance

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Pédopsychiatre, Chercheuse Qualifiée du F.R.S.-FNRS travaillant au sein du Laboratoire de Neurologie Expérimentale de l'ULB, je suis également consultante au sein du département de Neurologie de l'Hôpital Erasme.

    L'objectif principal de mes recherches est d'accroître les connaissances
    sur le fonctionnement cérébral des troubles neurodéveloppementaux
    fréquents dans l'enfance tels que le TDAH (Trouble du Déficit
    d'Attention avec ou sans hyperactivité) et les troubles du spectre
    autistique.

    Le but de mon projet est de mieux comprendre ces troubles et contribuer à ouvrir des
    perspectives de traitement. Pour cela, j'utilise des techniques de
    neuroimagerie anatomique et fonctionnelle ainsi que des images du
    tenseur de diffusion (DTI), qui me permettent d'examiner les volumes
    cérébraux mais aussi la dynamique et la structure des réseaux neuronaux.

  • Isabelle MIGEOTTE - Service de gynécologie-obstétrique

    Les fausses couches

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    La morphogénèse (ou mise en forme) de l’embryon nécessite des déplacements de populations de cellules et des réarrangements tissulaires. Notre laboratoire s’intéresse à la migration cellulaire lors du développement précoce de l’embryon mammifère.

    Nous étudions spécifiquement deux événements essentiels : le mouvement d’un groupe de cellules qui permet l’établissement de l’axe antéro-postérieur et la migration des cellules pendant et après la gastrulation lors de laquelle sont établies les 3 grandes couches germinales: ectoderme, mésoderme et endoderme.

    Nos travaux reposent sur l’observation en temps réel des mouvements des cellules par imagerie confocale d’embryons cultivés exprimant des protéines fluorescentes dans des populations ciblées. Nous reconstruisons ensuite en 3D les trajectoires et comportements spécifiques des différents groupes.

    Nous comparons les embryons sauvages avec des embryons mutants pour des protéines impliquées dans la polarisation et le déplacement des cellules. Nous disséquons les mécanismes grâce à la réalisation de profils d’expression génique de populations cellulaires définies dans le temps et dans l’espace pendant le développement embryonnaire.

    Les cellules embryonnaires ont des comportements proches de ceux des cellules souches, mais aussi des cellules dédifférenciées cancéreuses. Notre approche permet donc de détailler la migration individuelle et collective de cellules immatures dans un environnement tridimensionnel physiologique.

    Nos travaux récents nous ont permis de caractériser les différences au niveau morphologique et moléculaire entre les cellules de mésoderme qui participent au développement de l'embryon proprement dit (au sein duquel elles se différencieront en muscle, os et peau), et celles qui migrent vers la partie extra-embryonnaire pour s'intégrer au placenta.

    Ces résultats sont utiles à la compréhension des déficits placentaires, responsables d'une proportion importante des fausses couches. Ils permettent aussi de définir des stratégies de production in vitro de tissus dérivés du mésoderme.

  • Sofia MORRA - Service de cardiologie

    Les apnées du sommeil

    Bourse Chloé

    1er mandat plein temps

    Minimally invasive detection of sleep apnoea and effects of nCPAP therapy : a proof-of-concept study

    L’apnée du sommeil est l’interruption complète de la respiration lors du sommeil et touche une large partie de la population (environ 25% des hommes entre 30 et 60 ans). Elle est responsable d’une mauvaise qualité de vie et de nombreux complications cardiovasculaires. Le seul moyen reconnu pour l’identifier, c’est la polysomnographie, un examen réalisé en milieu hospitalier, couteux et très inconfortable.

    Actuellement on ne dispose pas d’appareil de screening qui soient à la fois simple et adapté aux besoins de la population, surtout pour ceux qui ont plusieurs co-morbidités cardiovasculaires associées. C’est pourquoi nous investissons nos efforts dans la recherche de nouvelles techniques pour identifier les apnées du sommeil plus aisément.

    Récemment, de nombreuses études ont démontré l’efficacité de dépister les apnées grâce à un appareil non invasif appelé ballistocardiographie. Celui-ci est capable d’identifier à la fois les apnées et ses conséquences directes sur le système cardiovasculaire.

    Mon projet consistera à valider un nouveau appareil de dépistage des apnées du sommeil, appelé kinocardiographie, qui puisse surtout être proposé aux patients présentant d'autres co-morbidités cardiovasculaires. En autre, grâce à sa capacité d’identifier directement les conséquences des apnées sur la fonction cardiaque, cet outil permettra de renforcer les connaissances physiopathologiques de ce trouble du sommeil sur le système cardiovasculaire.

  • Maxime NIESEN - Service d'O.R.L.

    La compréhension de la parole dans le bruit

    Bourse Fondation Bernheim

    2ème mandat plein temps

     

    Developmental aspects of speech-cortical coupling in speech-in-noise conditions: a magnetoencephalography study.

    Comprendre la parole dans un bruit ambiant est une tache complexe mettant en relation l’audition avec différentes capacités telles que l’attention ou la mémoire. Ce phénomène a été étudié principalement chez l'adulte. A l'heure actuelle, nous savons que lorsqu'un adulte suit une conversation dans un milieu bruyant lors d'un diner au restaurant ou d'une réunion, son cerveau analyse les informations sonores reçues et arrive à en extraire la voix de l'interlocuteur pour permettre une meilleure compréhension du discours.

    Chez l'enfant, les mécanismes de ce processus restent encore méconnus. Pour eux, cette tâche est d'autant plus difficile que leur cerveau est en cours de développement et leurs capacités cérébrales sont en pleine maturation alors qu'ils évoluent quotidiennement dans des situations où le bruit ambiant est particulièrement élevé (salle de classe, réfectoire, cours de récréation,...).

    Mon projet cherche à étudier comment se mettent en place les mécanismes cérébraux impliqués dans la compréhension de la parole dans le bruit au cours de la croissance, de l'enfance à l'âge adulte. Pour se faire, j'utiliserais la magnétoencéphalographie, outil de neuro-imagerie unique en Belgique qui permet d'enregistrer et d'analyser l'activité cérébrale de manière très précise.

    Cela permettrait de nous donner une meilleure compréhension de cette situation chez les enfants et de l'étudier par la suite chez des enfants souffrant de troubles de l'apprentissage comme la dyslexie ou la dysphasie.

  • Lorenzo PITISCI - Service des soins intensifs

    Le choc cardiogénique ischémique

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    2ème mandat plein temps

    Caractérisation multimodale du choc cardiogénique ischémique et évaluation de nouvelles thérapies inotropes

    L’infarctus du myocarde se complique dans ±10% des cas (60.000 personnes par an en Europe) d’une réduction majeure de la contractilité cardiaque. Cela se manifeste par de l’hypotension, un oedème pulmonaire et un manque d’apport en oxygène aux organes et engendre un taux de mortalité encore très élevé (±50%) malgré les avancées en cardiologie.

    L’un des axes de traitement consiste à administrer un « agent inotrope » capable d’augmenter la contractilité du coeur. Son choix n’est pas évident : la littérature scientifique manque de données fiables.

    Mon projet consiste à élaborer un modèle animal de cette pathologie. J’en observerai les différentes phases de manière originale, en augmentant de façon significative tant le nombre d’instruments que la durée de l’expérience par rapport aux rares études antérieures. J’utiliserai un axe d’observation multimodal au moyen de cathéters invasifs, de l’échographie cardiaque et de l’histologie.

    J’étudierai également le métabolisme cardiaque de façon directe(impossible à réaliser sur nos patients). Je comparerai l’action d’agents inotropes : la Dobutamine (le plus fréquemment utilisé) avec deux nouveaux agents (Levosimendan et Omecamtiv Mercabil) qui ont la particularité de stimuler le coeur sans augmenter sa consommation en oxygène. Je tenterai d’identifier des marqueurs pronostics comme aides à la prise de décisions médicales. Mes résultats seront la base de prochaines études cliniques chez l’homme.

  • Antonella PUTIGNANO - Service de gastroentérologie médicale

    Les maladies alcooliques du foie

    Bourse GINION GROUP

    2ème mandat plein temps

    Systems Serology Analysis of Human alcoholic Liver Diseases

    En 2012, trois millions de décès étaient attribuables à la consommation excessive d’alcool. En Europe, la maladie alcoolique du foie (MAF) est la première cause de cirrhose et une des indications principales de transplantation hépatique. L’hépatite alcoolique aiguë (HAA), forme la plus sévère de la maladie alcoolique du foie, survient brutalement chez des sujets souvent jeunes et est associée à une mortalité élevée à court terme (35% endéans un mois). La compréhension des mécanismes responsables de la survenue et progression de la MAF est très faible.

    L’inflammation et l’activation immunitaire y jouent une place prépondérante. Des données suggèrent que les immunoglobulines G (IgG) se complexant avec des antigènes soit formés lors de la métabolisation de l’alcool soit libérés par les bactéries intestinales transloqués dans la circulation sanguine, pourraient participer au développement de la MAF. La glycosylation des IgG contribue à leur capacité d’induire le processus inflammatoire.

    Le but de mon projet est d’explorer le profil fonctionnel et de glycosylation des IgG isolées au niveau de sérum et du foie de patients ayant différents degrés de MAF grâce à une technologie innovante développée au Massachussets Institute of Technology et transférée dans l’Institut d’Immunologie Médicale de l’ULB.

    Une meilleure compréhension du complexe système des IgG permettrait de définir nouvelles cibles thérapeutiques et traitements immunomodulateurs dans une maladie très fréquente avec très peu d’options thérapeutiques.

  • Asma SASSI - Service de gynécologie-obstétrique

    L'insuffisance ovarienne prématurée

    Bourse ASCO

    2ème mandat plein temps

    Identification de nouveaux gènes impliqués et évaluation clinique de préservation de la fertilité et d’assistance à la procréation

    L’insuffisance ovarienne prématurée (IOP) est un syndrome qui se définit par l’arrêt de l’activité fonctionnelle ovarienne avant l’âge de 40 ans. Sa prévalence est estimée à 1%. A l’exclusion des étiologies d’origine iatrogène, les causes les plus fréquentes des IOP sont les anomalies chromosomiques, la prémutation X fragile et les causes auto-immunes. Les causes génétiques sont estimées être responsables de cette pathologie dans plus de 20% des cas. Toutefois, à ce jour, seul un nombre restreint de gènes responsables ont pu être identifiés chez l’humain.

    Le but de cette étude est d’identifier de nouveaux gènes responsables du développement d’une IOP. Elle se base sur l’étude de l’ADN de patientes ayant une IOP dont la cause n’est pas identifiée. Elucider les bases moléculaires de l’IOP est crucial pour une meilleure compréhension de la physiologie ovarienne, en particulier des mécanismes responsables du développement des follicules, les structures de l’ovaire contenant les gamètes nécessaires à la reproduction. Disposer d’outils biologiques prédictifs d’une IOP (avant 40 ans) ou précoce (avant 45 ans) est un réel challenge pour les cliniciens travaillant en procréation assistée.

    Ces outils permettraient de conseiller les jeunes femmes dans leur parcours procréatif à un moment où leur réserve ovarienne n’est pas encore épuisée et d’optimiser le choix des traitements d’assistance à la procréation ou de préservation de la fertilité pour ces patientes.

  • Paschalis SIDIRAS - Service de rhumatologie

    La polyarthrite rhumatoïde

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat plein temps

    Antibodies targeting carbamylated proteins : study of their role in initiation and evolution of rheumatoid arthritis and evaluation of their potential use as disease biomarkers

    La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune caractérisée par une inflammation chronique des articulations. Cette pathologie touche environ 1% de la population active et, à long terme, entraîne la destruction de l’articulation et un handicap. Afin d’éviter les dégâts articulaires, un diagnostic précoce permettant l’instauration rapide d’un traitement immunosuppresseur est indispensable.

    La majorité des patients présente des autoanticorps dans leur sang, permettant ce dépistage précoce. Cependant, chez un tiers des patients, les autoanticorps utilisés en routine sont absents. Récemment, de nouveaux autoanticorps ciblant des protéines carbamylées (anti-CarP), ont été décrits dans la littérature et pourraient aider à identifier les patients séronégatifs. A ce jour, le rôle des anti-CarP dans l’étiologie de la maladie n’est pas connu et leur valeur clinique est encore débattue.

    Mon projet a pour objectif d’identifier les protéines-cibles des anti-CarP. Les résultats obtenus permettront d’améliorer la précision du test de dépistage et donneront des indices sur l’action de ces anticorps dans la maladie. Ensuite, j'isolerai les cellules productrices d’anti-CarP et j'étudierai l’effet direct des anticorps sur les cellules du tissu osseux et du cartilage, afin de clarifier leur rôle dans l’étiologie de la polyarthrite rhumatoïde. A long terme, les résultats obtenus dans ce projet pourront conduire à l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques.

  • Eric TREPO - Service de gastroentérologie médicale

    L'hépatite alcoolique sévère

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Le foie est l’organe le plus chroniquement touché par une consommation excessive d’alcool et l’hépatite alcoolique sévère (HAS) est la forme hépatique la plus sévère avec une mortalité pouvant atteindre 35% à 3 mois.

    Le seul traitement ayant démontré un bénéfice reproductible en termes de survie est la prise de corticoïdes. Cependant certains patients ne bénéficient pas de la corticothérapie et développent des effets secondaires comme l’infection qui est la première cause de mortalité chez ces patients.

    Actuellement, il n’existe pas de marqueurs prédictifs efficaces de la réponse à la corticothérapie chez des patients souffrant d’une HAS avant le début du traitement. Dans ce contexte, nous avons élaborer un score incorporant des données génomiques issue d’une biopsie hépatique et de paramètres biologique.

    Ce score appelé gs-MELD, a été développé dans un cohorte de patients de l’hôpital Erasme ayant une HAS et permis de prédire le pronostic des patients à 3 et 6 mois. Le gs-MELD a ensuite été validé dans une première cohorte de patients belges et suisses ainsi que dans une deuxième issue des Etats-Unis tous porteurs d’une HAS.

    Si ces résultats devaient être confirmés dans d’autres cohortes indépendantes, ce nouveau score pourrait permettre de mieux sélectionner les patients qui ne bénéficieront pas d’une corticothérapie et les orienter vers d’autres traitements ou des protocoles d’études thérapeutiques.

    Par ailleurs, le gs-MELD pourrait servir de référence pour le développent de marqueurs sanguins permettant ainsi d’éviter la réalisation d’une biopsie de foie.

  • Laura WEICHSELBAUM - Service de gastroentérologie médicale

    La cirrhose hépatique

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    Deciphering the cellular and molecular mechanisms implicated in innate immune cell dysfunction in cirrhotic patients

    La cirrhose est responsable de 170 000 décès par an en Europe. Une des principales causes de mortalité chez ces patients est l'infection bactérienne qui est plus fréquente que dans la population générale mais également plus sévère. Cette susceptibilité accrue aux infections s'explique, entre autres, par une dysfonction du système immunitaire. En effet, des études ont démontré que les monocytes des patients cirrhotiques étaient moins compétents pour éliminer les bactéries mais, paradoxalement, libéraient plus de produits inflammatoires dans le sang, contribuant ainsi à augmenter la sévérité des infections.

    Les mécanismes cellulaires et moléculaires sous-jacents sont actuellement mal connus. Mon projet de recherche a pour but de caractériser les acteurs cellulaires de l'immunité innée chez les patients cirrhotiques afin de comprendre les causes de ce dysfonctionnement. Cela permettrait de répondre à une des problématiques majeures dans la pratique quotidienne en hépatologie - l'évaluation du risque infectieux - en identifiant un sous-groupe de patients les plus à risque de complications infectieuses.

    Nous pourrions développer de nouvelles stratégies préventives pour réduire drastiquement les infections et donc la mortalité des patients en attente de greffe hépatique, seul traitement curatif disponible actuellement. Enfin, une meilleure compréhension de ces mécanismes sous-jacents serait un premier pas vers la découverte de nouvelles cibles thérapeutiques.