Une erreur est survenue

Une erreur est survenue

Vous êtes ici : Recherches en cours / Chercheurs

Lauréats: Service d’anatomie pathologique

Découvrez les projets de nos chercheurs passionnés et passionnants.


  • I. SALMON et C. BLANPAIN - CONV. DE GAIFFIER D'EMEVILLE - Service d’anatomie pathologique (2015 - 2016)

    Analyse de l'hétérogénéité tumorale dans les xénogreffes dérivées de patients et leur implication pour la médecine spécialisée

    Bourse Convention d'Excellence de Gaiffier d'Emeville

    1er mandat plein temps

    Pour en savoir plus au sujet de cette convention, cliquez ICI.

  • I. SALMON et C. BLANPAIN - CONV. DE GAIFFIER D'EMEVILLE - Service d’anatomie pathologique (2016 - 2017)

    Analyse de l'hétérogénéité tumorale dans les xénogreffes dérivées de patients et leur implication pour la médecine spécialisée

    Bourse Convention d'Excellence de Gaiffier d'Emeville

    Pour en savoir plus au sujet de cette convention, cliquez ICI.

  • I. SALMON et C. BLANPAIN - CONV. DE GAIFFIER D'EMEVILLE - Service d’anatomie pathologique (2017 - 2018)

    Analyse de l'hétérogénéité tumorale dans les xénogreffes dérivées de patients et leur implication pour la médecine spécialisée

    Bourse

    Pour en savoir plus au sujet de cette convention, cliquez ICI.

  • Nicky D’HAENE - Service d’anatomie pathologique (2008 - 2009)

    Etude de l’implication des galectines -1 et -3 dans l’angiogenèse et en particulier en ce qui concerne les lymphomes

    Bourse Fonds Erasme

    L’angiogenèse est une étape essentielle dans le développement des tumeurs, dont les lymphomes. Récemment, l’implication des galectines-1 et -3 extra ou intracellulaires dans l’angiogenèse a été démontrée par différents modèles in vitro, in vivo et par des études cliniques. Cependant, les fonctions exactes et les impacts respectifs des galectines intra ou extracellulaires dans l’angiogenèse n’ont pas encore été décrits. Nos précédents travaux ont mis en évidence que l’angiogenèse des lymphomes s’accompagne d’une modulation de l’expression endothéliale de galectine-1 ou -3 qui varie selon les sous-groupes de lymphomes analysés. 


    But du travail : Etudier l’implication des galectines -1 et -3 dans l’angiogenèse des lymphomes.


    Matériels et méthodes :

    D’une part, nous étudierons les effets in vitro des galectines-1 et -3 extracellulaires et de la modulation de l’expression intracellulaire des galectines-1 et -3 sur le comportement prolifératif, migratoire et angiogénique de différents types de cellules endothéliales.

    D’autre part, nous analyserons l’implication des galectines-1 et -3 dans la modulation des fonctions biologiques des cellules endothéliales induite par différentes lignées de cellules lymphomateuses.

     

  • Nicky D’HAENE - Service d’anatomie pathologique (2009 - 2010)

    Etude de l’implication des galectines -1 et -3 dans l’angiogenèse et en particulier en ce qui concerne les lymphomes

    Bourse Belgacom

    2ème mandat plein temps

    La croissance des tumeurs est associée à un métabolisme élevé qui nécessite une vascularisation abondante. Les tumeurs forment elles-mêmes cette vascularisation : c’est ce qu’on appelle, en langage scientifique, l’angiogenèse.

    Cette angiogenèse est un élément essentiel de l’agressivité des cancers, puisque sans elle, la tumeur ne pourrait pas se développer. L’angiogenèse a donc logiquement fait l’objet de nombreuses recherches de médicaments qui viseraient à la réduire, en particulier dans des tumeurs dites solides, comme le cancer du poumon ou du colon.

    En revanche, on connaît peu de choses de l’angiogenèse dans les lymphomes, une forme de cancer d’une lignée particulière de nos globules blancs et qui compte 3.000 nouveaux cas par an en Belgique. Il se fait que les galectines, protéines ubiquitaires et dont les rôles biologiques sont multiples, ont été impliquées dans les mécanismes de l’angiogenèse.

    Au cours de ses travaux précédents, Nicky D’HAENE a déjà observé que l’angiogenèse des lymphomes s’accompagnait d’une modulation importante de l’expression de galectines -1 et -3.

    Le but de son projet actuel est de mieux caractériser l’implication de ces galectines dans l’angiogenèse, en particulier celle des lymphomes. Pour cela, Nicky développera des modèles d’angiogenèse in vitro et étudiera l’effet des galectines 1 et 3 sur ces modèles.

  • Marie-Alexandra LAMBOT - Service d’anatomie pathologique (2002 - 2003)

    Etude moléculaire et cellulaire du développement normal et pathologique du cortex cérébral humain

    Bourse Winterthur-Assurances

    1er mandat plein temps

  • Laetitia LEBRUN - Service d’anatomie pathologique (2018 - 2019)

    Les tumeurs de la moëlle épinière

    Bourse Ilya Prigogine

    1er mandat plein temps

    Caractérisation morphologique et moléculaire des astrocytomes intramédullaires

    Les astrocytomes intramédullaires, tumeurs rares de la moëlle épinière, représentent 2 à 4 % des tumeurs cérébrales. La chirurgie est le seul traitement actuellement reconnu mais comporte d’importants risques opératoires.

    Récemment, des mutations au niveau du génome tumoral ont été retrouvées spécifiquement dans certaines tumeurs du cerveau et sont étudiées en tant que cibles thérapeutiques. Cependant, peu de données existent concernant les tumeurs intramédullaires.

    Dans le but de pouvoir offrir de nouvelles stratégies thérapeutiques, la compréhension fondamentale de ces tumeurs est indispensable. Mon projet consiste à caractériser spécifiquement des tumeurs localisées dans la moëlle épinière en étudiant leur profil génomique et en l'intégrant à leur évolution clinique.

    Au laboratoire; j’utiliserai des techniques de détection de protéines spécifiques appelées « biomarqueurs » et d’anomalies moléculaires par des techniques d’hybridation fluorescente In situ, des réactions en chaîne par polymérase et des techniques de séquençage génomique à haut débit seront étudiées dans le but de corréler ces mutations aux données cliniques et ensuite d’identifier de nouvelles mutations spécifiques.

  • Sandrine RORIVE - Service d’anatomie pathologique (2007 - 2008)

    Régulation de la protéolyse au sein des astrocytomes

    Bourse Nicole et Walter Leblanc

  • Sandrine RORIVE - Service d’anatomie pathologique (2006 - 2007)

    Implication du TIMP4 dans la régulation de la protéolyse du complexe IGFBP2-IGFII au sein des astrocytomes

    Bourse Nicole et Walter Leblanc

  • Anne-Laure TREPANT - Service d’anatomie pathologique (2014 - 2015)

    Investigation du rôle d'IGFIIR dans l'angiogenèse et plus particulièrement dans l'angiogenèse des glioblastomes.

    Bourse La Croix du Sud

    1er mandat plein temps

    LES GLIOBLASTOMES SONT DES TUMEURS CEREBRALES TRES AGRESSIVES CARACTERISEES PAR UNE EVOLUTION RAPIDEMENT FATALE

    L'enjeu de la recherche

    Les glioblastomes (GBM) sont des tumeurs cérébrales très agressives caractérisées par une évolution rapidement fatale. Une des grandes caractéristiques des GBM est leur importante vascularisation. La vascularisation est essentielle à la croissance de tous les cancers. Dans ce but, la tumeur est capable de former ses propres vaisseaux au cours d’un processus appelé « angiogenèse ». L’importante vascularisation des GBM a mené à l’utilisation de thérapies ciblées « anti-angiogenèse ». Ces thérapies ciblent la molécule considérée comme la plus importante dans l’angiogenèse : le vascular-endothelial growth factor (VEGF). Malheureusement, les patients développent des résistances à ces traitements. Une des hypothèses expliquant ces résistances est que d’autres molécules s’activeraient suite au blocage du VEGF pour endosser son rôle.

    Mon projet

    Au cours de mes précédents travaux s’appuyant sur les données de la littérature scientifique, j’ai observé que le récepteur de type 2 du système des insulin-like growth factor (nommé IGFIIR) semble jouer un rôle dans l’angiogenèse. Le but de ce projet de recherche sera de caractériser l’implication d’IGFIIR dans l’angiogenèse des glioblastomes. Au laboratoire, je développerai des modèles d’angiogenèse in vitro et j’étudierai le rôle d’IGFIIR sur ces modèles. J’analyserai également l’expression de ceux-ci dans les vaisseaux sur des échantillons de glioblastomes humains ayant récidivé après traitement.

  • Anne-Laure TREPANT - Service d’anatomie pathologique (2015 - 2016)

    Investigation du rôle d’IGFIIR dans l’angiogenèse et plus particulièrement dans l’angiogenèse des glioblastomes

    Bourse La Croix du Sud

    2ème mandat plein temps

    L'enjeu de la recherche

    Les glioblastomes sont des tumeurs cérébrales très agressives caractérisées par une évolution rapidement fatale. Une des grandes caractéristiques des glioblastomes est leur importante vascularisation. La vascularisation est essentielle à la croissance de tous les cancers. Dans ce but, la tumeur est capable de former ses propres vaisseaux au cours d’un processus appelé «angiogenèse». L’importante vascularisation des glioblastomes a mené à l’utilisation de thérapies ciblées «anti-angiogenèse». Ces thérapies ciblent la molécule considérée comme la plus importante dans l’angiogenèse : le vascular-endothelial growth factor (VEGF). Malheureusement, les patients développent des résistances à ces traitements. Une des hypothèses expliquant ces résistances est que d’autres molécules s’activeraient suite au blocage du VEGF pour endosser son rôle.

    Mon projet

    Au cours de mes précédents travaux s’appuyant sur les données de la littérature scientifique, j’ai observé que le récepteur de type 2 du système des insulin-like growth factor, nommé IGFIIR, semble jouer un rôle dans l’angiogenèse.

    Le but de mon travail sera de caractériser l’implication d’IGFIIR dans l’angiogenèse des GBM. Au laboratoire, je développerai des modèles d’angiogenèse in vitro et j’étudierai le rôle d’IGFIIR sur ces modèles. J’étudierai également l’expression d’IGFIIR dans les vaisseaux sur des échantillons des glioblastomes humains ayant récidivé après traitement ainsi que dans d’autres type de tissus normaux et cancéreux.

    Ces différents projets d'étude ont une même finalité : mieux comprendre la biologie des glioblastomes. Ceci est indispensable pour mieux combattre ces tumeurs qui restent encore grevées d'un très mauvais pronostic. Cette recherche pourrait mener à l'identification d'une éventuelle nouvelle cible thérapeutique.

  • Laurine VERSET - Service d’anatomie pathologique (2011 - 2012)

    Rôle des myofibroblastes dans la récidive du cancer rectal traité par radio-chimiothérapie néoadjuvante

    Bourse Banque Degroof

    1er mandat plein temps

    Les cancers forment un écosystème constitué par les cellules cancéreuses elles-mêmes mais aussi par les cellules dites « hôtes » qui les entourent. Ces deux populations cellulaires interagissent l’une avec l’autre.

    Les myofibroblastes sont des cellules « hôtes », étoilées, qui possèdent des capacités contractiles. Leur rôle a été initialement décrit dans les phénomènes de cicatrisation dans lesquels ils produisent de nombreuses molécules permettant la réparation tissulaire. Récemment, ils ont été impliqués dans l’invasion et la dissémination cancéreuse.

    Les traitements néoadjuvants, radiothérapie et chimiothérapie, administrés avant la résection chirurgicale du cancer rectal influencent l’environnement tumoral.

    Le projet de Laurine VERSET repose sur le concept que la radio-chimiothérapie cause des altérations au sein de l’environnement tumoral notamment au niveau des myofibroblastes.

    A la suite de ces traitements, les myofibroblastes deviendraient capables de sécréter différentes substances favorisant la survie des cellules cancéreuses rectales et, par conséquent, favoriseraient la récidive tumorale.

  • Laurine VERSET - Service d’anatomie pathologique (2012 - 2013)

    Rôle des myofibroblastes dans la récidive du cancer rectal traité par radiochimiothérapie néoadjuvante

    Bourse Banque Degroof

    2ème mandat plein temps

    Les tumeurs forment un véritable écosystème constitué par les cellules tumorales mais également par les cellules dites « hôtes » qui entourent les cellules cancéreuses. Ces deux populations cellulaires interagissent l’une avec l’autre.

    Les myofibroblastes sont des cellules étoilées, possédant des capacités contractiles, appartenant au groupe des cellules « hôtes » et, par conséquent, à l’environnement tumoral. Les myofibroblastes initialement décrits dans les phénomènes de cicatrisation produisent de nombreuses molécules permettant la réparation tissulaire. Récemment, différentes études ont impliqué les myofibroblastes dans l’invasion et la dissémination tumorale. Les traitements néoadjuvants (radiochimiothérapie) administrés en préopératoire dans le cancer rectal influencent l’environnement tumoral.

    Le projet de Laurine Verset repose sur le concept que la radiochimiothérapie cause des altérations au sein de l’environnement tumoral notamment au niveau des myofibroblastes. Ces derniers, suite à ce traitement, seraient capables de sécréter différentes substances favorisant la survie des cellules cancéreuses rectales et, par conséquent, favoriseraient la récidive tumorale.