Une erreur est survenue

Une erreur est survenue

Vous êtes ici : Recherches en cours / Chercheurs

Lauréats: Service de rhumatologie

Découvrez nos différents projets de recherche 


  • Laurent MERIC DE BELLEFON - Service de rhumatologie (2006 - 2007)

    Rôle du microchimérisme dans l’activation des lymphocytes T au cours des pathologies inflammatoires fibrosantes

    Bourse Charles-Albert Frère

    2ème mandat plein temps

  • Laurent MERIC DE BELLEFON - Service de rhumatologie (2005 - 2006)

    Rôle du microchimérisme dans l’activation des lymphocytes T au cours des pathologies inflammatoires fibrosantes

    Bourse Charles-Albert Frère

    1er mandat plein temps

  • Dorian PARISIS - Service de rhumatologie (2019 - 2020)

    Syndrome de Sjögren : le régime hypersalé et l’hyperosmolarité locale jouent-ils un rôle dans la composante inflammatoire de la maladie ?

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    1er mandat plein temps

    Le syndrome de Sjögren est une maladie systémique auto-immune caractérisée par l’infiltration des glandes salivaires et lacrymales par des cellules immunitaires, se traduisant cliniquement par un syndrome sec. Cette maladie peut également donner des manifestations systémiques et/ou induire un lymphome. La pathogénie de cette maladie est mal connue, faisant certainement intervenir des facteurs environnementaux, hormonaux et génétiques menant à la modification des cellules épithéliales exocrines. Ces dernières deviennent alors capables d’attirer et d’activer les cellules immunitaires, générant une épithélite auto-immune, primum movens de la maladie. L’objectif de ce projet est d’investiguer le rôle du régime hypersalé comme facteur environnemental potentiellement impliqué dans la physiopathologie du Sjögren. Les objectifs du projet sont triples. Le premier objectif consiste en l’étude de l’hypersomolarité sur la synthèse de protéines immunoactives d’une lignée cellulaire de glandes salivaires humaines et le rôle joué par NFAT-5, protéine régulant la réponse au stress osmotique. Le deuxième objectif vise à déterminer l’effet de la diète hypersalée (vs normosalée) sur la sévérité de la maladie chez des souris non-obèse diabétiques (NOD) développant spontanément un syndrome de Sjögren. Le troisième objectif consiste à évaluer le rôle joué par NFAT5 dans l’impact de la diète hypersalée sur la sévérité d’un syndrome de Sjögren induit chez des souris.

     

    Le Docteur PARISIS Dorian est soutenu par le FNRS et le Fonds Erasme.

  • Paschalis SIDIRAS - Service de rhumatologie (2019 - 2020)

    La polyarthrite rhumatoïde

    Bourse Mécènes du Fonds Erasme

    2ème mandat plein temps

    Anticorps contre protéines carbamylées : étude du rôle dans l'initiation et l'évolution de la polyarthrite rhumatoïde et évaluation de leur utilisation comme biomarqueurs

    La polyarthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune caractérisée par une inflammation chronique des articulations. Cette pathologie touche environ 1% de la population active et, à long terme, entraîne la destruction de l’articulation et un handicap. Afin d’éviter les dégâts articulaires, un diagnostic précoce permettant l’instauration rapide d’un traitement immunosuppresseur est indispensable.

    La majorité des patients présente des autoanticorps dans leur sang, permettant ce dépistage précoce. Cependant, chez un tiers des patients, les autoanticorps utilisés en routine sont absents. Récemment, de nouveaux autoanticorps ciblant des protéines carbamylées (anti-CarP), ont été décrits dans la littérature et pourraient aider à identifier les patients séronégatifs. A ce jour, le rôle des anti-CarP dans l’étiologie de la maladie n’est pas connu et leur valeur clinique est encore débattue.

    Mon projet a pour objectif d’identifier les protéines-cibles des anti-CarP. Les résultats obtenus permettront d’améliorer la précision du test de dépistage et donneront des indices sur l’action de ces anticorps dans la maladie. Ensuite, j'isolerai les cellules productrices d’anti-CarP et j'étudierai l’effet direct des anticorps sur les cellules du tissu osseux et du cartilage, afin de clarifier leur rôle dans l’étiologie de la polyarthrite rhumatoïde. A long terme, les résultats obtenus dans ce projet pourront conduire à l’identification de nouvelles cibles thérapeutiques.

    Cette recherche bénéficie du soutien de la Bourse Jean Manuel de Solages.  Nous l'en remercions.

  • Muhammad SOYFOO - Service de rhumatologie (2006 - 2007)

    Etude de l’expression, la distribution et la fonction des aquaporines dans les pathologies autoimmunes

    Bourse Sodexo

    2ème mandat plein temps

  • Muhammad SOYFOO - Service de rhumatologie (2005 - 2006)

    Etude de l’expression, la distribution et la fonction des aquaporines dans les pathologies autoimmunes

    Bourse Sodexo

    1er mandat plein temps